Daisy Coleman finit par se suicider des années après sa bataille pour se remettre de son agression sexuelle !

Daisy Coleman la jeune activiste américaine au cœur d’un documentaire de Netflix s’est donné la mort ce mardi 4 août 2020. Triste nouvelle !

daisy coleman

Fille de Melinda et Michael Coleman, Daisy est née le 30 mars 1997 aux États-Unis dans la ville du Missouri et avait 3 frères. Son père qui était médecin est mort dans un de la route en 2009. Le jeune frère de Daisy lui, a été tué dans un accident de en 2019, un terrible pour la famille. Elle exerçait le métier de tatoueur et d’avocate. Porte-parole des femmes qui étaient victimes de violences sexuelles, Daisy Coleman était une vraie activiste. En janvier 2012, elle a subi une agression sexuelle au cours d’une fête chez quelques camarades de classe alors qu’elle n’avait que 14 ans. Elle a alors accusé un garçon de la ville dans laquelle elle était née.

À l’âge de 23 ans, la jeune Daisy Coleman met fin à ses jours

Le jour de son agression présumée, elle a été laissée pendant des heures devant son domicile étant toute ivre et n’ayant qu’un t-shirt sur le dos sous une température glaciale. À son réveil, elle ne se souvenait absolument plus de ce qui lui était arrivé. Au cours du procès, son agresseur n’a pas nié les faits et s’est déclaré coupable, mais n’a pas été condamné. Elle a tout de même essayé pendant longtemps de s’en sortir en créant une association qui œuvre pour les victimes d’agressions sexuelles en milieu scolaire dénommées SafeBAE.  Après avoir supporté cet enfer durant plus de 8 ans, Daisy Coleman s’est finalement suicidé le mardi 4 août 2020. Au vu de la cause qu’elle défendait, cette association SafeBAE est sans doute l’héritage qu’elle a laissé dans ce bas monde. Mauvais exemple diront certains, pour une femme qui permettait à d’autres de garder la tête haute malgré un passé douloureux.

View this post on Instagram

It’s been 20 sessions. 20 sessions of emdr, 20 sessions of working to love myself again, 20 sessions of remembering some of my worst life traumas; 20 sessions of finding myself again. I’ve learned how to smile (and cry), I’ve learned how to trust, but most of all I’ve learned that I deserve to be happy. I absolutely can not wait to share this journey with all of you who have helped me when I needed it the most. I adore each and every one of you so much for always having faith in who I am and who I am supposed to be. I wouldn’t be on this path to recovery if it weren’t for every single one of you that helped me along the way with your words of encouragement and donations. Cheers to healing 🥂 @savingdaisyfilm @lmi.productions

A post shared by IAMCAT Daisy Coleman (@youngcattattoos) on

Le documentaire Audrie & Daisy de Netflix auquel elle a participé 

Daisy Coleman a fait son apparition dans le documentaire Audrie & Daisy qui relatait le vécu de deux jeunes filles américaines après avoir été victime d’agressions sexuelles. Le documentaire a été ensuite acheté par Netflix en 2016, et a fait de palpitantes sensations au festival Sundance alors qu’elle essayait de se remettre de son traumatisme afin d’avancer dans sa vie.

Quant à Audrie Pott, la deuxième femme du documentaire, elle a également subi une violence sexuelle par 3 de ses camarades de lycées en septembre 2012 en Californie. Elle n’a pas pu supporter ce coup dur, et s’est suicidée quelques jours après l’évènement. Ce sont des femmes qui ont été humiliées, traitées de menteuses et harcelées sur les .

daisy coleman

La déclaration de Melinda Coleman sur la disparition de sa fille Daisy

La nouvelle du décès de Daisy Coleman a été annoncée par sa mère Melinda Colemen le mercredi 5 août. Elle a donné des explications sur le suicide de sa fille qui a eu lieu dans la soirée du mardi 4 août 2020.

Elle se faisait un sang d’encre pour sa fille parce qu’elle n’avait pas de ses nouvelles. Elle a donc contacté la police pour être sûre que sa fille allait bien. Hélas ! les agents de la police ont retrouvé Daisy, mais elle n’était plus de ce monde. Lors d’un entretien, la mère de cette dernière a confié que Daisy était sa meilleure amie, mais également une fille impressionnante. Elle a aussi affirmé que Daisy pensait qu’elle pourrait vivre sans elle, mais qu’elle ne pourra pas supporter. D’après ses dires, elle ne s’est jamais remise de ce que les hommes lui ont fait subir et cela lui paraissait injuste.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.