Céline Dion : Elle a de plus en plus de difficultés à gérer son fils René Charles

La mort d’un père au cours de l’adolescence est un événement systématiquement traumatisant et à l’origine de nombreuses lacunes dans le développement d’un enfant. Comment Céline Dion gère-t-elle cela avec son fils René Charles ?

La vie de a toujours été bien remplie, et elle le reste aujourd’hui. Néanmoins, le de son mari à la fin de l’année 2016 a créé un gouffre béant dans l’existence de la chanteuse. C’est aussi le cas pour ses enfants, qui ont vu leur père disparaître alors qu’ils étaient encore très jeunes, 16 et 6 ans seulement.

Le plus âgé des deux, René Charles, a aujourd’hui 20 ans, et il est dans la force de l’âge. Néanmoins, il s’avère difficile de devenir un homme lorsque l’on manque d’une figure paternelle. Il ne fait évidemment pas exception à la règle : chaque jour lui rappelle combien son père lui manque. Céline, sa mère, parvient-elle a compenser cette absence, et à être présente pour ce jeune homme, qui sort à peine de l’adolescence ? Il est vrai que ce double rôle est compliqué pour le parent restant, et ça l’est encore plus pour une maman issue du show business avec un emploi du temps bien booké.

Des questionnements difficiles à gérer

Céline Dion a beau faire de son mieux, elle ne remplacera jamais son père véritablement. Lorsqu’un parent disparaît, c’est à l’autre de parvenir à combler les lacunes, et cela peut s’avérer difficile lorsque l’enfant est un jeune homme de 16 ans. Au décès de son mari, Céline Dion est devenue une véritable mère célibataire, devant endosser son rôle de maman, tout en faisant en sorte de combler l’absence du papa, et c’est là toute la difficulté de la chose.

À cet âge, les adolescents de posent de nombreuses questions, deux parents sont généralement nécessaires pour réussir à gérer ces questionnements et ces besoins. Comme on le constate dans les familles, les enfants trouvent auprès de chaque parent une source de réponse et un comportement différent, c’est ce qui les rend aussi complémentaires et indispensables. Notamment, un enfant peut poser certaines questions à sa mère, et d’autres, différentes, à son père.

Un enfant comme René Charles n’aura donc jamais la chance de profiter de ce précieux enseignement offert par les deux parents. C’est donc Céline qui a dû prendre le relai, pour tenter de l’aider à avancer dans son cheminement personnel.

Elle a avoué à plusieurs reprises que cela n’était pas facile tous les jours, mais qu’elle faisait de son mieux. Elle a donc fait le maximum pour offrir à son grand fils René Charles toutes les réponses nécessaires, en parvenant à générer un climat de confiance. Pouvoir s’exprimer dans une atmosphère familiale et sans tabou est essentiel pour réussir à communiquer dans de bonnes conditions, et Céline avoue avoir eu des difficultés, mais fait réellement de son mieux pour que son fils soit en mesure de bien grandir.

View this post on Instagram

📸 @denisetruscello | repost @celinedion | ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀ Mon fils, Aujourd’hui, tu as 18 ans. Déjà ! Tu es devenu un homme et je suis très fière de toi, de ce que tu es et de ce que tu deviens chaque jour. Moi, je me souviens à peine de mes dix-huit ans. Je te souhaite de profiter pleinement du moment et de toutes les possibilités de la vie qui s’offrent à toi. La chance appartient à celui qui la prend. Tu es passionné, intelligent et doué, tu sauras prendre les bonnes décisions, j’en suis certaine. Tu as un guide là-haut, ton père qui t’aidera à faire les bons choix. Et ici, il y a moi pour te tenir la main et toujours t’envelopper de mon amour inconditionnel. Profite bien de tes 18 ans ! La vie est aussi belle que toi. Que ton bonheur soit aussi grand que l’amour et la fierté que je te porte. Bonne fête mon grand homme ! Je t’aime… . . My son, Today, you are 18 years old…already! You have become a man and I am very proud of who you are today, and of who you are becoming each passing day. I can barely remember my eighteenth year. I hope you fully embrace the moment and all the possibilities that life is giving you. Luck comes to those who make it. You are passionate, intelligent and talented, and I’m sure that you will make the right decisions. Your father continues to guide you, helping you to make the right choices. And I am here to walk beside you and always embrace you with my unconditional love. Enjoy being 18. Life is as beautiful as you are. May your happiness be as great as the love and pride that I have for you. Happy birthday my big man! I love you… ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ #bigtipmusic #bigtip #renecharlesangelil #renecharles #rcangelil #rcangelilupdate

A post shared by René-Charles Angélil (@rcangelil) on

Un vrai coup de foudre

L’histoire de René et Céline est unique en son genre, et il s’agit d’un vrai conte de fée. Leur rencontre fut un véritable coup de foudre, alors que Céline était tout juste majeure, et il fut son unique amour, tout au long de sa vie, jusqu’au décès de ce mari tant aimé. Ils restèrent ensemble, soudés, jusqu’au bout, et elle l’aimera probablement encore toute sa vie, même si on espère qu’elle tombera amoureuse à nouveau.

Quoiqu’il en soit, dans la santé comme dans la , Céline a soutenu son mari, et lui a témoigné tout son amour. Cela fut aussi le cas au moment de sa , lors de laquelle elle lui a dédié un morceau magnifique, écrit par Jean-Jacques Goldman son ami de toujours.