Zara prend des mesures chocs : énormément de boutiques seront fermées !

Suite au confinement, la maison mère Inditex a annoncé la fermeture de plus d'un millier de boutiques Zara à travers le monde.

Zara
Source : Fashion Network

Les mesures inédites et exceptionnelles de confinement qui ont touché plus d’un tiers de la population mondiale au même moment ont logiquement eu de terribles répercussions sur l’économie de chaque pays.

L’activité étant au ralenti, les pertes ont été considérables.

Restaurateurs, propriétaires de magasins, producteurs : tous ont connu un trimestre catastrophique et espèrent vite se remettre à flot et profiter de l’été pour remplir les caisses.

Mais pour certains, cela passe par le licenciement, la suppression de postes et même la suppression de points de vente. C’est le cas de Zara.

Zara
Source : capture Instagram @zara

Zara : vers une fermeture massive de boutiques

Durant le confinement, les regards étaient plutôt tournés vers les petites boutiques indépendantes. Les citoyens s’inquiétaient plus de voir leur magasin de proximité fermer leurs portes du fait des pertes. Peu pensaient aux gros groupes puisqu’ils ont généralement les ressources nécessaires pour survivre.

Disney par exemple a perdu des millions de dollars à cause du confinement – et sans parler des pertes liées à la fermeture des parcs d’attraction. Les dépenses faites pour promouvoir des gros films comme Mulan ne seront jamais rentabilisées : le film ayant une nouvelle date de sortie (il devait sortir en mars, soit en plein confinement) il faudra débourser à nouveau une grosse somme d’argent pour assurer la promotion. 

Zara a également essuyé de grosses pertes financières et ce confinement aura surtout permis au groupe Inditex d’y voir plus clair concernant la vente des produits.

Zara
Source : Fashion Network

Zara souhaite se focaliser sur les achats en ligne

On le sait, avec les années, les achats en ligne ont pris une importance notable. Toutes les marques qui possèdent des magasins physiques proposent également la vente en ligne afin de toucher le plus de clients possibles.

Et logiquement, pendant le confinement, les ventes en ligne chez Zara ont drastiquement augmenté. Au premier trimestre 2020, les ventes ont explosé de 50% et le groupe Inditex qui possède Zara souhaite débourser 2,7 milliards d’euros uniquement pour la vente en ligne.

Mais cela passe par un sacrifice conséquent : la fermeture de boutiques physiques.

1200 boutiques fermées sur 7412

La nouvelle est fracassante : Inditex souhaite la fermeture de 1200 boutiques à travers le monde, sur 7412 qui existent actuellement. Cela concernerait surtout les petites boutiques, mais également les autres marques du groupe : Zara Home, Massimo Dutti, Oysho ou encore Stradivarius.

Ce serait une manière pour le groupe de limiter les pertes liées au confinement et au COVID-19 (la perspective d’une seconde vague et d’un nouveau confinement n’est jamais totalement écartée) et surtout de se concentrer sur la vente en ligne.

L’année dernière, 14% des ventes totales ont été réalisées sur internet. Le groupe souhaite voir ce chiffre évoluer jusqu’à 22% d’ici 2022 et met ainsi toutes les chances de son côté pour cela.

Pour information, Zara a perdu plus de 400 millions d’euros au premier trimestre 2020 avec une chute record des ventes (-44%). On imagine que les discussions ont du être animées et que cette solution a été jugée comme la plus économiquement viable. De quoi espérer de nouvelles fonctionnalités pour la vente en ligne, eux qui souhaitent visiblement devenir des leaders sur ce terrain là en débloquant cette incroyable somme de presque 3 milliards d’euros.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.