Le docteur Michel Cymes met en garde les jeunes végétariens et les végétaliens contre les dangers de cette pratique !

On compte dans le monde de plus en plus de végétariens et de végétaliens adolescents qui ont fait ce choix alimentaire, mais malheureusement ces derniers font plus souvent des erreurs !

Plat végétalien
Source : RONEDYA/SHUTTERSTOCK

En effet, il est possible qu’en adoptant ce alimentaire un adolescent doive faire face à certaines carences alimentaires qui peuvent nuire à sa santé.

Mais heureusement, le docteur qui s’est rendu célèbre notamment avec ses émissions de télévision sur France 5 et France 2, a édicté une série de conseils pour les adolescents pris dans ce phénomène. Car si certains sont très consciencieux et restent très sérieux dans leur démarche, d’autres prennent cette décision à la légère quitte à mettre leur santé en péril.

Végétarien et végétalien : quelles sont les différences ?

Concernant les végétariens, ces derniers dont le choix parfois difficile de ne plus jamais consommer de produits alimentaires qui ont nécessité de tuer un animal. Cela signifie que du jour au lendemain, il devient alors impossible pour les végétariens de consommer de la viande de bœuf, du poulet, du jambon, du saucisson, mais également du poisson. Mais là où les végétariens s’arrêtent ici, les végétaliens vont quant à eux bien plus loin dans leur démarche.

View this post on Instagram

Bonsoir les Cornis 💕⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Vous vous souvenez de cette recette 🤤 ? Elle a déjà presque un an 😱😱😱 le temps passe beaucoup trop vite ⏳!!!⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ En tout cas, ces galettes de pommes de terres au curry ont tout pour elles 😉 elles sont simples à préparer (mais attention c'est super important de prendre des pommes de terre 🥔🥔🥔 à chair ferme sinon, vous aurez beaucoup de mal à former les galettes, et surtout à les retourner !). Elles sont légèrement croustillantes à l'extérieur, et bien fondantes et épicées à l'intérieur 🤤🤤🤤 Je vais en refaire ce weekend ! ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ La recette est en lien dans la bio ou directement sur freethepickle.fr ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Des bisous les cornilous 😘⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ N.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ #freethepickleblog #food #foodlovers #veggiefood #plantbased #vegetarian #vegetarien #recettedujour #foodblogger #foodporn #homemadefood #faitmaison #750g #cuisineactuelle #eeeeeats #buzzfeast #instafood #feedfeed #recettevegetarienne #vegan #vegetalien #recettevegetalienne #platvegan #galettevegan #galettesdepommesdeterres #patate #patatecurry #galettecurry

A post shared by Free The Pickle (@freethepickle_) on

En effet, les végétaliens ont fait le choix de ne plus consommer quoi que ce soit qui vienne d’un animal : cela peut concerner les produits alimentaires, mais pas seulement ! Les végétaliens les plus assidus font également attention aux produits vestimentaires par exemple, ou au cosmétiques… Si les produits de substitution sont faciles à trouver pour les végétariens, ce n’est pas toujours le cas pour les végétaliens.

Michel Cymes alerte sur les dangers des adolescents qui ne prennent pas ces régimes alimentaires au sérieux !

Comme le signale le docteur Michel Cymes sur RTL, ces derniers risquent gravement de manquer de fer, de calcium, de vitamine D, vitamine B12, et DHA. Par exemple, le lait de noisettes ou d’amandes n’a rien à voir avec le lait de vache qui permet de solidifier les os de l’enfant. Il y a donc un risque sérieux qui est directement lié à la croissance des enfants, qui peut s’aggraver dans le futur avec des fractures osseuses bien plus fréquentes.

Mais encore plus grave, d’autres manques peuvent avoir de graves conséquences neurologiques. Un adolescent ayant des carences (notamment en vitamine B12 et DHA) peut voir sa vie très perturbée par la suite. Mais bien malheureusement, les conséquences de ce régime alimentaire (quand il n’est pas réalisé sérieusement) se font connaître bien plus tard. Les problèmes psychiatriques ou neurologiques qui peuvent en résulter sont parfois irréversibles et ne pourront pas être pris en charge par un professionnel de santé.

View this post on Instagram

Il y a des périodes de l'année durant lesquelles tous les souvenirs reviennent . L'automne est une saison que j'apprécie particulièrement non pas pour la météo souvent maussade et mon karma n'aime guère l'humidité mais par le bien être qu'elle nous procure. J'aime l'automne de par les pauses qu'il nous présente. Cette sorte de perche qui nous donne l'occasion de se mettre au ralenti. Dans ces moments ma mémoire revient en force et mes doux souvenirs ressurgissent, des dimanches en famille à ramasser des chataignes, des soirees à se réchauffer au coin de feu, un bon chocolat chaud en rentrant de l'école, des bons desserts préparés avec amour par maman! Ces choses si tendres et agréables que je veux transmettre à mes enfants car la memoire a cette capacité incroyable à nous plonger en nous réconfortant au beau milieu de jolis souvenirs. Je crois d'ailleurs que ma mémoire retiendra longtemps le goût cette delicieuse mousse au chocolat bicolore! Et vous quelles sont vos doux souvenirs d'automne? Psss : 😊😊 la recette arrive bientôt #veganfood #mousseauchocolat #chocolatvegan #recettesimple #healthysweets #bestofvegan #healthysnack #healthybreakfast #planteater #plantbased #recettefacile #vegetalien #recettevegan #veganrecipe #easyveganrecipes #faitmaison #goutertime #faitmaison #dairyfree#thefeedfeedvegan #gouter #automne #nutrition #naturopathie #diététique  #equilibragealimentaire  #mangerbien #foodphotography #decadentdessert #mangermieux @foodartblog  @thefeedfeed.vegan  @good

A post shared by Les P'tites Recettes de Vaness (@courgetteandco_family) on

A l’inverse, quand un adolescent végétarien ou végétalien manque de fer, on observe des coups de fatigue très fréquents chez ce dernier. Au bout de quelques mois seulement, cela devient alors impossible pour lui de continuer sur ces habitudes, et il devrait naturellement revenir vers un comportement plus responsable.

Dans la réalité, les adolescents ne sont pas faciles à raisonner…

Bien que les preuves scientifiques soient très claires concernant les dangers pour les adolescents d’adopter un régime végétarien ou végétalien sans le prendre au sérieux, ces derniers n’écoutent pas toujours les personnes plus adultes en qui ils n’ont pas toujours confiance.

Il est donc très difficile pour les professionnels de santé de lutter convenablement contre ce fléau qui s’aggrave d’années en années chez les jeunes adolescents. Seule la pédagogie pourra faire entendre raison à ces derniers, si elle a bel et bien lieu avant que des problèmes graves de santé se soient manifestés.

 


Frédéric Ozart

Frédéric Ozart

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.