Jean-Luc Mélenchon : pour le chef de la France Insoumise « le déconfinement va être une épreuve » !

Comme on peut commencer à le comprendre, d'autant plus avec ses remarques du mercredi 6 mai, Jean-Luc Mélenchon ne porte pas Emmanuel Macron dans son cœur, et ne manque pas une occasion de clamer son désaccord avec sa politique.

Jean-Luc Mélenchon
Source : JDD

Invité de Franceinfo, le jeudi 7 mai au matin, le président du groupe La France Insoumise s’est une fois de plus illustré pour son bagou et sa langue bien pendue.

Ainsi, tout au long de l’émission « 8h30 franceinfo », l’homme politique est revenu longuement sur les conditions dans lesquelles se déroule le déconfinement. À ses yeux, toute cette situation est hasardeuse, et la suite des événements pourrait bien être une réelle épreuve pour les Français, si les choses se déroulent comme il l’entend.

Mélenchon indigné par Edouard Philippe
Source : capture Youtube

Jean-Luc Mélenchon craint un problème sanitaire au déconfinement

À l’image de nombreux Français et autres personnes politiques, Jean-Luc Mélenchon n’est pas convaincu par le contexte du déconfinement. Selon lui, ce dernier se fait dans des conditions hasardeuses, qui pourraient bien ne pas changer de sitôt. Alors que le pays attend les directives du Premier ministre, Édouard Philippe, qui doivent être données dans la journée d’aujourd’hui, jeudi 7 mai, le député affirme que tous les éléments ne sont pas réunis pour un déconfinement serein et efficace.

Jean-Luc Mélenchon
Source : RTL

« Il faut des masques gratuits pour tout le monde, la capacité de tester tout le monde. Tant qu’elles ne sont pas réunies, nous sommes en danger. Pourquoi ne le fait-on pas en France ? », tempête Jean-Luc Mélenchon à juste titre.

Pour l’homme politique, il ne fait aucun doute que la situation sanitaire en France va se dégrader à partir du 11 mai, et que le pays entier sera confronté, à l’image de beaucoup d’autres, à un deuxième pic de contaminations. Très acerbe, il affirme que les « cartes en rouge et vert » du gouvernement n’y changeront rien, et que le virus n’est absolument pas mieux maîtrisé qu’il ne l’était auparavant. De la même façon, le chef de la France Insoumise est persuadé que la réouverture des écoles est un risque inutile, car « nous ne sommes pas sûrs à 100 % de la sécurité pour les enfants ».

Jean-Luc Mélenchon affirme que la dette va avoir des conséquences sévères

Autre crainte de Jean-Luc Mélenchon, la sortie économique qui va de pair avec la sortie du confinement. Comme à l’accoutumée, le député est particulièrement pessimiste sur la crise à venir.

  • Jean-Luc Mélenchon
    Source : Les Echos

    Pour lui, la débâcle que nous vivons actuellement « ne fait que commencer, pas seulement sur le plan sanitaire, mais aussi sur le plan social et économique ».

  • Jean-Luc Mélenchon l’affirme, la France va se heurter au mur de la dette.

Visiblement catastrophé, l’homme politique confie qu’à ses yeux la dette du pays n’est plus payable, et qu’il est impératif que cette dernière soit transformée en dette perpétuelle. Par cette affirmation, le député de la France Insoumise rejoint l’idée qu’il défendait déjà durant la campagne présidentielle de 2017.

« La dette est pour une part dans les coffres de la Banque centrale européenne. C’est donc juste un jeu d’écriture de la transformer en dette perpétuelle, c’est-à-dire un titre de dette. Donc, le bilan de la banque centrale n’est pas ruiné, aucun épargnant n’est spolié et il permet de débarrasser les budgets des États de cette dette. », annonçait-il à l’époque.


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.