Lady Diana : mais que faisait-elle à Paris ce jour là ?

Dodi Al-Fayed avait tenu absolument à emmener la princesse à Paris, avant de retourner à Londres. Mais pourquoi ?

Princesse Diana
Source : Instagram @lady.diana

Il y a 23 ans, le 31 août, le monde entier retenait son souffle. Celle qui était la princesse des cœurs, la femme la plus photographiée au monde venait de mourir. Un banal de voiture, sous le pont de l’Alma. A Paris, dans la ville éternelle. Peu après minuit, une voiture quitte un palace parisien. A son bord, Lady Di et son ami, Dodi Al-Fayed. La berline noire fuit les meutes de photographes et leurs flashs aveuglants. Elle s’engouffre sous un pont, elle n’en ressortira jamais. Sous le pont de l’Alma, un pilier stoppe net le véhicule et la vie de Dodi Al-Fayed et de son chauffeur. A bord du véhicule fracassé, deux morts, deux blessés. Le garde du corps de la princesse dans un état grave. La princesse elle, est dans un état critique. Elle décédera à son arrivée à l’hôpital.

La photo de la princesse, dans son maillot bleu azur fera le tour du monde

Malgré l’absence de réseaux sociaux, une photo montrant la princesse de Galles, en bleu azur, installée à la proue du yacht de la famille Al-Fayed va faire le tour du monde. Elle restera pour beaucoup la photo la plus iconique de la princesse. Bien entendu le monde entier était stupéfait. Ça et là des voix se levaient et accusaient la couronne et le MI6 d’avoir organisé l’accident. D’autres encore rejetaient la faute de l’accident sur les paparazzis. En définitive selon la version officielle, l’accident aurait été du à la vitesse excessive du véhicule et à l’ivresse du chauffeur. Bien entendu la famille du chauffeur avait de suite remis cette version en cause. De plus, l’héroïne étant bien belle, tous les ingrédients étaient en place pour construire une légende et vouer un véritable culte à la jeune femme.

La naissance de la légende

Bien entendu la couronne a été accusée, de plus le palais ne voulait pas organiser de funérailles nationales. La jeune femme était divorcée du prince de Galles. Bien que mère des enfants du prince héritier, la jeune femme n’était plus membre de la famille royale. Alors que des marées de fleurs étaient déposées devant Kensington palace, la reine restait silencieuse. Néanmoins la jeune femme était la princesse des cœurs des anglais. Elle était très aimée et admirée, l’ a alors accusé la souveraine d’être insensible. Face à la pression de la rue, la souveraine a du plier. Elle a ainsi donné l’ordre d’organiser des funérailles nationales pour la mère du futur roi. Mais que faisait donc Diana à Paris cette nuit là ?

Un rapide détour par Paris avant de rentrer en Angleterre

La princesse de Galles avait passé quelques jours de vacances à Saint-Tropez. Suite à cela, Dodi Al-fayed avait emmené la jeune femme en Sardaigne, passer quelques jours sur le yacht de la famille, au large de la Sardaigne. C’est à cet endroit que la photo aujourd’hui culte avait été faite. Diana voulait ensuite rentrer à Londres, pour voir ses enfants. Mais son nouveau compagnon avait insisté pour s’arrêter à Paris. Le jet privé de la famille du jeune homme a alors atterri au Bourget. En fait Dodi avait une surprise pour la princesse. Il avait pris rendez-vous chez un bijoutier. Il voulait en faire la surprise à Diana. Dodi avait commandé un bijou, une bague, avec un diamant. Une bague appelée  » dis moi oui ». Le jeune homme avait des projets de mariage. Il voulait lui faire sa demande.

Avant de rejoindre ses enfants à Londres

Et c’est pour cela que le s’était arrêté à Paris avant de poursuivre sa route vers Londres où deux petits princes attendaient impatiemment leur maman. Deux petits princes qui n’ont jamais pu lui dire adieu et qui l’année prochaine inaugureront une statue en hommage à leur mère, entrée trop tôt dans la légende.