Elvis Presley : une incroyable théorie pourrait expliquer la mort précoce du King !

De nombreuses légendes de la musique ou du cinéma ont disparu dans des circonstances mystérieuses, c’est notamment le cas de Marilyn Monroe ou même d’Elvis Presley.

Elvis Presley
Source : Femme Actuelle

À propos de ce dernier justement, une nouvelle théorie vient d’apparaître concernant sa mort, bien plus crédible que celle disant que son décès a eu lieu sur les toilettes. Si le roi du rock’n’roll était connu pour ses nombreux problèmes de santé, sa mort prématurée à l’âge de 42 ans a choqué le monde entier. Plusieurs décennies plus tard, il semblerait pourtant que ce soient bien des problèmes intestinaux qui aient entraîné sa disparition.

La mort brutale d’ à l’âge de 42 ans

Disparu le 16 août 1977, Elvis Presley a laissé de nombreux fans orphelins. À la suite de cette tragique disparition, les plus folles théories avaient émergé quant aux causes de son décès.

Alors que certains évoquaient des problèmes de drogue et d’autres des soucis cardiaques, une rumeur folle affirmait que le King était mort sur les toilettes, à cause d’une grave constipation.

  • Par le passé, cette thèse avait été démentie par les proches du chanteur, et notamment par son ex-femme et sa fille.
  • Pourtant, au fil des années, des sources de l’entourage de la star étaient convaincues qu’une partie de cette idée avait au moins un peu de vérité.

Force est de reconnaître que le corps inanimé d’Elvis Presley avait été retrouvé sur le sol de sa salle de bain, ce qui sous-entendait une crise cardiaque après un passage aux toilettes. Cependant, la cause serait bien plus grave que cela.

En effet, le chanteur était connu pour avoir une santé fragile, notamment à cause de ses nombreux excès dans sa jeunesse.

Selon le rapport officiel de sa mort, la star du rock avait des intestins en très mauvais état, ce qui lui causait de nombreux problèmes depuis le début des années 70.

À cette époque, Elvis Presley avait même été victime d’un coma de plusieurs jours, après avoir pris une surdose de médicaments anesthésiants. Celui-ci avait de gros problèmes de sommeil, et ces derniers étaient essentiels pour l’aider à tenir la cadence de sa carrière.

Conséquence directe de cette habitude, le rockeur a développé une addiction sérieuse aux médicaments et antidépresseurs, ce qui explique en partie pourquoi le public a opté pour cette première thèse.

Elvis Presley a beaucoup souffert durant les dernières années de sa vie

Dans ses proches, beaucoup s’inquiétaient de son état de santé qui se dégradait. Malheureusement, le King n’était pas très fan des vacances et seule sa carrière comptait à ses yeux.

Refusant de reporter ses tournées, le beau brun a fini par prendre beaucoup de poids, car les médicaments étaient le seul moyen pour lui de tenir le coup.

Vers la fin des années 70, quelques mois avant sa mort, le chanteur bénéficiait du passage d’infirmières à son domicile, ou sur ses lieux de déplacement, sans oublier qu’il a dû passer plusieurs semaines alité.

Selon toute vraisemblance, Elvis Presley avait aussi de graves problèmes cardiovasculaires, ayant causé notamment un gonflement anormal de son cœur. De même, ses poumons étaient gravement malades, probablement suite aux fumées et vapeurs de produits très en vogue dans les salles de concert à l’époque.

Enfin, son organisme a connu le coup de grâce à cause de ses intestins, bien plus larges et plus longs que la normale. Dans ces derniers, un rapport d’autopsie fait même état de selles de plus de 4 mois, ce qui laisse supposer qu’Elvis Presley était sujet à des constipations chroniques.

Ces dernières expliquent en partie son importante prise de poids dans les dernières années de sa vie, mais ce qu’il en ressort surtout, c’est la grande souffrance dans laquelle le chanteur devait être en permanence.