Outlander saison 4 sur Netflix, une nouvelle vie en Amérique

Après avoir connu de nombreuses péripéties depuis leur rencontre, Claire et Jamie partent à présent en quête d’une nouvelle vie sur le territoire américain, bien loin de l’Écosse des premières heures de la série.

Depuis ses débuts, la série n’a eu de cesse de confronter ses spectateurs à de multiples lieux et époques hauts en couleur. Après l’Écosse des Highlanders, la Cour du Roi à Paris, et les années 50 à Boston, l’histoire de cette saison 4 prend place dans l’Amérique des pionniers, où Claire et Jamie tentent de s’installer contre vents et marées.

Outlander saison 4, où le repos mérité de Claire et Jamie

Terminé l’époque des batailles et des séparations déchirantes, la saison 4 de Outlander plonge nos héros dans une vie un peu plus tranquille, sans pour autant tomber dans la routine. Si les malheurs de Claire et Jamie semblent définitivement derrière eux, les personnages qui gravitent autour du couple vont tout de même leur donner du fil à retordre. Parmi eux, citons le cas de Brianna et Roger, qui n’est pas sans rappeler les heures passées tumultueuses de nos deux héros principaux.

Brianna incarne la continuité de ses parents, en traversant les mêmes épreuves difficiles que ces derniers. Amour, séparations et violences sont donc au programme de ces épisodes, sous les yeux parfois impuissants de Claire et Jamie.

N’oublions pas non plus que la saison 4 voit la rencontre tant attendue entre Brianna et son père, Jamie. Un moment fort en émotion après des années de séparation, même si la relation entre les deux n’est pas toujours de tout repos.

Les femmes sont au cœur de la saison 4 de Outlander

Souvent maltraitées dans les saisons précédentes, les femmes se retrouvent à l’honneur dans la saison 4. Ainsi, après avoir été violée et frappée par l’antagoniste, Stephen Bonnet, Brianna se retrouve enceinte, sans savoir qui de Roger, l’homme qu’elle aime, ou de son violeur en est le père. Toutefois, elle n’est pas la seule à faire preuve d’une vraie force de caractère. En effet, de Claire à Jocasta, la tante de Jamie, en passant par les femmes amérindiennes rencontrées au fil des épisodes, les personnages féminins de Outlander s’affirment et cassent les codes du genre historique.

Un manque d’action décrié par la critique

Bien évidemment, après avoir fait traverser des périples aussi fous les uns que les autres à Claire et Jamie, l’immobilisme de la saison 4 ne plaît pas à tout le monde. Ainsi, hormis les actes malveillants de Stephen Bonnet, ou les obstacles qui se dressent entre Brianna et Roger, le manque d’action se fait sentir tout au long des 13 épisodes. Face aux critiques, l’équipe de Outlander s’est justifiée, expliquant avoir voulu mettre l’accent sur le contexte historique des pionniers américains et des Amérindiens. Si sur ce point la qualité de la série ne fait aucun doute, grâce à des paysages somptueux et à un travail minutieux sur la psychologie des personnages, de nombreux fans ne s’y retrouvent pas, regrettant le temps où la série se concentrait uniquement sur les aventures et l’amour profond entre Claire et Jamie. Espérons que les saisons à venir sauront rassembler de nouveau la communauté.


Avatar

Hugo Moratus

Passionné depuis mon plus jeune âge par le web, j'ai passé un bac L avant de me tourner vers la rédaction. Aujourd'hui, j'essaye de lier ces deux passions !