Le prince Harry à Los Angeles – Des envies grave de se suicide !

Le Prince Harry et la duchesse de Sussex ont décidé de traverser l’Atlantique et de rejoindre la ville de Los Angeles où ils vivent désormais.

prince Harry
Source : Gala

Ce voyage de Buckingham Palace pour la Cité des anges est tout sauf une envie de vivre le rêve américain. Contre avis parental, le Prince Harry, renonçant aux privilèges royaux, a écouté son cœur.

Désormais, et selon un communiqué rendu public, lui et sa famille vivront une bonne partie de l’année loin du palais royal.

Toutefois, cet éloignement n’est pas sans remous, puisque cette décision, qui est sans précédent, vient raviver la tension qui existait entre le Prince Harry et la famille royale.

Loin des yeux, loin du cœur ?

Depuis quelque temps, le « divorce est consommé » entre la famille royale et le Prince Harry.

Le petit-fils de la Reine Elisabeth II a décidé en effet de rompre les liens avec ses proches, de renoncer à ses obligations protocolaires pour vivre désormais à l’étranger avec son épouse Meghan Markle et leur fils Archie.

Une séparation avec la famille qui, selon certaines indiscrétions, a été voulue et longtemps désirée par l’épouse du Prince.

Un choix de cœur donc pour Harry qui se trouve dès lors, loin de toute sa famille, mais avec l’avantage d’être plus proche de sa petite famille.

D’ailleurs, le couple aura beaucoup plus de temps et d’amour à consacrer au petit Archie qui fête le 6 mai prochain son premier anniversaire.

Ainsi, loin des siens restés à Buckingham Palace et proche de sa petite famille à Los Angeles, où il vient de poser ses valises, le Prince Harry a fait le choix d’un avenir qui n’était pas bien dessiné jusque-là.

https://twitter.com/ByCmha/status/1247261362641940480

Diverses aubaines pour le couple

La vie à Los Angeles réserve diverses chances au couple Harry et Meghan qui coupe de plus en plus les liens avec la famille royale. Toutefois, à y voir de plus près, ce nouveau déménagement apportera bien des bénéfices à l’épouse du Prince Harry. En effet, cela lui permettra entre autres de :

  • se rapprocher davantage de sa mère : ce qu’elle a toujours voulu dès le départ,
  • préparer également un retour sur les plateaux de tournage, puisqu’elle compte déjà sur certains de ses amis proches comme Angelina Jolie ou Tom Cruise pour y parvenir au plus tôt,
  • écrire un livre.

Comme on peut le constater, si ce changement contribuerait beaucoup au bonheur de Meghan, tel n’est pas le cas pour le Prince Harry.

Ce dernier doit gérer en même temps cette brusque séparation avec ses origines, les critiques de ses détracteurs, la pression de la famille royale et un avenir qui n’est pas certain.

Pour sa part, habitué à se consacrer généralement à des occupations comme les actions caritatives, le prince Harry se sentira plutôt davantage éloigné de sa patrie et de ses fonctions habituelles.

Lui qui se retrouve hors de son pays, aura du mal à se trouver une occupation plaisante, si ce n’est se consacrer aux désirs de sa femme ou être plus présent aux côtés de son fils Archie.

Risque de suicide au bout du compte

Contraint pour le moment à une vie différente de celle à laquelle il était déjà habitué, le Prince Harry devra désormais se battre pour justifier le bien-fondé de son choix. Une source royale confiait qu’Harry ne voudrait pas perdre la foi et admettre qu’ils avaient tort. Pour le moment, avant de retrouver son rythme normal d’homme hyperactif sur les terrains caritatifs, le Prince Harry est contraint à une vie qui risque de le suffoquer très vite.

La pandémie du Covid-19, qui le met hors de ses champs d’action d’autrefois, va le conduire très vite dans une situation qui le fera souffrir en plus du fait qu’il est sans grandes qualifications professionnelles pour être employé à de hautes fonctions. Le Prince Harry se retrouvera alors dans une position délicate et risque de sombrer très vite dans la dépression. Selon le spécialiste de la famille royale, Colin Campbell, qui a livré ses analyses sur la situation, une faille psychologique a été évoquée et une tentative de suicide serait crainte. Pour cet expert, même si le Prince Harry insiste sur le fait que Meghan et lui n’avaient pas d’autres choix que de partir, il indique que finalement, il va devoir payer les pots cassés.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.