Kim Yo-Jong, première femme dictatrice du monde suite à la mort de son frère Kim Jong-Un ?

Le sujet du jour est sans conteste la supposée mort du dictateur nord-coréen Kim Jong-Un après une opération du cœur qui aurait mal tourné. Sa sœur cadette Kim Yo Jong est-elle en passe de lui succéder ?

Kim Yo-Jong succéderait à son frère pour diriger la Corée du Nord
Source : Capture Twitter

La rumeur court de partout sur Internet : , celui que tout le monde craint, serait mort. En effet, il a subi une opération du cœur qui ne se serait pas bien passée. Il serait actuellement dans un état végétatif et n’aurait aucune chance de survie.

Ces rumeurs ont été alimentées par la vice-présidente de Hong Kong Satellite Television qui a annoncé le décès du dictateur sur Weibo, réseau social chinois. Elle a ensuite supprimé son post : elle doit actuellement craindre pour sa carrière et sa vie.

Cependant rien n’a encore été infirmé ou affirmé. Le pays le plus secret du monde ne communique pas sur la santé de ses chefs d’état et nous devrons attendre encore un moment avant de savoir si Kim Jong-Un est réellement mort. Ce qui est pourtant sûr, c’est que son opération du cœur était réellement grave et plusieurs médias ont confirmé que des médecins chinois s’étaient déplacés à son chevet.

Mort de Kim Jung-Un : sa sœur lui succéderait ?

Dans tous les cas, les internautes s’agitent et parlent déjà de sa succession. Ce serait sa sœur cadette, Kim Yo-Jong, qui lui succéderait et deviendrait ainsi la première dictatrice du monde. Des photos d’elle circulent de partout sur les réseaux sociaux. Celle dont personne n’entendait jamais parler est devenue célèbre en seulement quelques heures.

Kim Jong-Un mort, Kim Yo-Jung lui succéderait
Source : Youtube

Ne vous laissez pas berner par son air doux et son visage d’ange. Kim Yo-Jong est bien prête à prendre le contrôle total sur la Corée du Nord avec une main de fer. Diplômée en informatique dans une école privée de Berne, c’est une femme déterminée, une acharnée du travail totalement dévouée à son frère. Elle parle également plusieurs langues dont le français et l’anglais.

Kim Yo-Jong : une carrière fulgurante aux côtés du dictateur nord-coréen

Particulièrement à l’aise avec la stratégie et la communication, c’est elle que l’on retrouve derrière la communication propagande de son aîné. En effet, Kim Jong-Un avait promu sa sœur vice-directrice de la propagande du régime nord-coréen en 2014. Kim Yo-Jong s’attache alors à donner une image de bienveillance à son frère et lui conseille d’aller se rendre chez les familles les plus démunies.

Elle aurait également fortement participé au rapprochement entre Donald Trump et le Dictateur nord-coréen. Elle a d’ailleurs publiquement adressé ses félicitations au président des Etats-Unis suite à la lettre que ce dernier a envoyé à Kim Jong-Un. Cette lettre mentionnerait notamment le fait que Donald Trump souhaitait garder de bonnes relations avec la Corée du Nord et proposerait même de l’aide face au coronavirus.

Rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-Un
Source : Youtube

En 2019, elle aurait été promue à un poste similaire à celui de vice-présidente. A ce moment, il aurait été acté qu’elle succéderait à son frère si jamais celui-ci venait à mourir. « Kim Yo-jong a été officiellement nommé héritière en décembre 2019 par le Comité central du parti des travailleurs » a écrit le journal japonais Yomiuri. Même si nous en savons peu sur les enfants de Kim Jung Un, nous savons cependant qu’ils sont bien trop jeunes pour régner.

Kim Yo-Jung : une future dictatrice tyrannique

On le sait, Kim Jong-Un n’est pas un tendre. Il est même soupçonné d’assassiner des membres de sa propre famille. Pourtant, il écoute avec attention Kim Yo-Jung et la remercie régulièrement de sa fidélité en lui offrant des postes toujours plus prestigieux. Elle offre donc une totale satisfaction à son frère depuis son arrivée au rang de chef d’état nord-coréen.

Un autre fait marquant sur Kim Yo-Jung : sa prise de parole publique concernant l’exercice militaire à tir réel qui avait choqué les sud-coréens. Elle s’est exprimé sur cet événement avec haine, en les traitant de « chiens effrayés qui aboient ». On peut donc imaginer qu’elle est au moins toute aussi stricte que son frère. Elle partage totalement la vision de Kim Jong-Un au sujet de la gestion de la Corée du Nord.

Kim Yo-Jong, plus tyrannique que Kim Jong-Un ?
Source : capture Twitter

La Corée du Nord dans les mains d’une femme

Mais une question subsiste : est-ce que la Corée du Nord serait prête à confier les rênes à une femme ?

Bien que le régime nord-coréen soit très machiste, il est tout à fait envisageable que Kim Jong-Un ait choisi sa sœur pour lui succéder, tant la jeune femme est dévouée à sa cause. Il semblerait que ce soit l’une des seules personnes en qui il ait réellement confiance.

Femme de l’ombre, elle serait même « plus sanguinaire que Kim Jong-un ». On peut même se dire qu’elle va devoir inspirer la terreur pour se faire respecter dans un pays si compliqué pour les femmes. Les nord-coréens n’ont qu’à bien se tenir…

Trump
Source : capture YouTube

Donald Trump semble avoir des informations précises concernant l’état de santé de Kim Jong-Un. Le président des Etats-Unis a donc une très bonne idée de celui-ci selon ses propos du 27 Avril. Finalement, les rumeurs concernant un décès ne sont pas confirmées, mais la planète reste dans le flou le plus total.


Marion Keller

Marion Keller

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire et écrire. J’ai commencé un nombre incalculable de romans mais j’avais constamment besoin de renouveau. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la rédaction web pour produire des contenus courts et éducatifs. En ce sens, les actualités sont parfaites pour moi et j’aime les rédiger pour vous !