Week-end d’intégration en Corrèze : Un bizutage qui tourne mal pour un étudiant en STAPS !

En Corrèze, un drame a été relayé dans la presse nationale puisqu’un jeune homme de 19 ans a été retrouvé sans vie après un week-end d’intégration.

Lac
Source : capture Pixabay

Si le week-end d’intégration peut être interdit ou annulé à cause du coronavirus, ce ne fut pas le cas en Corrèze. Ce jeune étudiant de 19 ans devait donc participer à cet évènement dans le cadre de son inscription. Ce sont des amis qui avaient donné l’alerte puisque le jeune homme avait plongé dans le lac et il avait rapidement disparu selon une source proche de l’enquête. Cette dernière a notamment été relayée par BFMTV. Des recherches avaient donc été menées pour tenter de le retrouver et le corps a été repêché.

Des moyens importants pour retrouver cet étudiant

L’enquête a été confiée à la Brigade de recherches de Tulle qui devra donc faire la lumière sur cette affaire. Le week-end d’intégration est toujours d’actualité dans certaines universités comme les STAPS. C’est d’ailleurs cette branche sportive qui proposait cette intégration, 125 étudiants étaient donc présents au cours de ce week-end et il faut savoir que ce n’est pas seulement valable pour la Corrèze. Généralement, ces manifestations sont organisées par l’ensemble des STAPS de et la réputation est connue par les anciens étudiants.

  • Le week-end d’intégration est donc indispensable pour les STAPS puisque le milieu sportif se conjugue parfaitement avec des activités.
  • Bien sûr, ce n’est pas obligatoire et la venue est basée sur le volontariat, mais certains savent que les activités sont parfois spécifiques.
  • Comme c’est le cas pour la branche dédiée à la médecine, il y a parfois de l’humiliation pendant ces intégrations qui ne sont pas toujours appréciées.

Nous ne savons pas dans tous les cas ce qui a pu se produire ce week-end en Corrèze. Le jeune homme a donc plongé et il n’a pas été vu à la surface. Des plongeurs ont donc tenté de le retrouver dans le lac de Soursac et ils ont découvert un corps sans vie. C’est grâce à un sonar qu’il a pu être localisé par une unité spéciale de la Rochelle.

Tenter de comprendre ce en Corrèze

L’enquête devra donc se pencher sur plusieurs informations à savoir les circonstances du décès, l’organisation, l’intérêt de plonger dans le lac… En effet, le plongeon faisait-il partie de ce week-end d’intégration ? Était-il seul ou accompagné lors de ce plongeon ? Pourquoi n’a-t-il pu retrouver la surface ? Ce sont pour l’instant de nombreuses questions qui rythment cette affaire dramatique. Cet étudiant n’avait que 19 ans et il avait été porté disparu samedi matin. Une cellule médico psychologique a été mise en place pour les étudiants présents lors de week-end d’intégration. Ces derniers ont également quitté le site dimanche en début d’après-midi à la suite de ce drame.

Apparemment, selon les informations partagées par la presse, les étudiants étaient rattachés à une branche STAPS de l’ile de France. Il faudra désormais patienter pour connaître les circonstances du décès et peut-être identifier les éventuelles responsabilités. Au vu des derniers évènements déployés dans la presse, le jeune homme se serait noyé, il était apparemment seul. Il aurait donc disparu alors qu’il nageait dans ce lac. La thèse de la noyade et de l’accident pourrait donc être retenue, mais il faudra patienter jusqu’à la conclusion de l’enquête. Ce mardi matin, l’autopsie de l’étudiant de 19 ans devait être réalisée à l’institut médico-légal de Limoges.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.