Vacances d’été : (choc) le risque de confier les enfants aux grands-parents est réel !

Pendant les vacances d’été 2020, le casse-tête est conséquent pour les enfants, car comment les occuper ? Les grands-parents sont souvent appelés à la rescousse.

Enfant
Source : capture Pixabay

Vous serez donc au travail en juillet et en août, vous n’êtes pas attiré par les colonies de , l’école apprenante n’est pas non plus à la hauteur de vos attentes. La nourrice peut éventuellement prendre vos têtes blondes, mais les coûts seront conséquents. Vous êtes alors face à un dilemme assez important, mais les grands-parents vous proposent leur aide. Est-ce une bonne idée ? Il faut savoir que les seniors sont les plus sensibles par rapport au . La garde est donc un véritable casse-tête, car elle engendre du stress et d’importantes négociations.

Enfants
Source : capture Pixabay

Que faire des enfants pendant les vacances d’été ?

Pendant le confinement en France, les règles étaient assez claires, il fallait éviter de rendre visite aux seniors puisque ce sont des profils à risque. D’ailleurs, la mortalité semble plus élevée pour cette population même si le Covid-19 n’épargne personne. Certains Français sont décédés alors qu’ils avaient moins de 30 ans, cela montre que la vigilance doit être la plus forte.

  • Les statistiques dévoilées par le Monde montrent que les plus de 65 ans sont fortement touchés, près de 9 personnes sur 10 décèdent.
  • Les grands-parents étaient toutefois d’un grand secours pendant les vacances d’été et même lors des congés de l’année.
  • Une étude réalisée par la DREES révèle que 49 % des moins de 6 ans se retrouvent chez les grands-parents en juillet et août.
Enfants
Source : capture Pixabay

Il faut alors être particulièrement vigilant surtout si les grands-parents ont des fragilités. Par exemple, certains ont des problèmes de santé, ils sont donc vulnérables par rapport aux contaminations que ce soit pour le coronavirus ou d’autres épidémies. Les Français se demandent s’il faut confier les enfants aux grands-parents, certains auront tendance à trouver une autre solution pour ne pas courir un risque, d’autres décideront de respecter de fortes précautions. Par exemple, les enfants en bas âge peuvent porter un masque au même titre que les grands-parents. Il faut également désinfecter toutes les surfaces touchées ainsi que les mains avec le gel hydroalcoolique. Si des précautions de ce genre sont possibles avec les plus grands, c’est plus difficile avec les plus petits.

Enfant
Source : capture Pixabay

Les parents se questionnent concernant les vacances d’été

Il n’y a pas une réponse universelle, il faut lister le pour et le contre pour chacune des situations. Il ne faut pas oublier que le coronavirus est toujours présent en France, la vigilance est de mise, mais des parents n’ont pas d’autres solutions que les grands-parents. Avec la crise sanitaire, il est impossible de se rapprocher d’une nounou puisque le coût pour deux mois serait très élevé. Le gouvernement a mis en place une solution intéressante avec l’ouverture des écoles. Les élèves sont alors accueillis tout au long de la journée comme pendant l’année. Ils ont d’un côté de l’apprentissage et de l’autre, des solutions ludiques.

Il faut également en discuter avec les grands-parents, ne rien imposer. Certaines personnes âgées sont assez inquiètes par rapport à ce virus, il faut alors éviter d’ajouter du stress au vu de la situation actuelle qui rythme le quotidien des Français. Si vous ne souhaitez pas confier vos enfants aux grands-parents, le centre aéré peut être une solution au même titre que l’école apprenante. Dans tous les cas, il est judicieux de réfléchir à toutes les éventualités tout en étant conscient que le coronavirus n’a pas disparu.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.