Vacances d’été : péages gratuits, destinations à risque… comment se dérouleront nos vacances ? 

La planète est présentement secouée par le Covid-19 qui sévit toujours. Ce climat d’inquiétude ayant activement démarré en Europe au mois de février s’éternise encore et compromet les programmes de nombreux vacanciers pour cette saison estivale.

Autoroutes
Source : capture Pixabay

Il est évident que les vacances d’été 2020 ne se dérouleront pas comme les précédentes. Si vous êtes sur le point du départ, voici quelques informations à prendre en compte.

Le ressenti des français pour ces vacances d’été : un mélange d’incertitude et d’enthousiasme

La pandémie du Covid-19 a laissé de mauvais souvenirs à certains qui ont perdu des proches. Pour d’autres, c’est la panique due aux nouvelles médiatiques qui a refroidi tout élan d’aller en vacances cet été. À défaut de reporter les vacances en attendant l’accalmie totale, c’est l’option d’annuler qui s’impose. Ils sont rejoints par les personnes touchées économiquement.

En revanche, les plus déterminés, non loin de minimiser forcément les risques de contamination sont décidés à entreprendre des voyages cet été. Pour ces derniers, c’est le moment de prendre de l’air surtout après cette expérience inhabituelle du confinement qui a duré 60 jours.

La crise économique contraint le gouvernement à ouvrir le pays et les frontières

Les nations épargnées par la actuelle se font rares. Ce qui témoigne de l’inquiétude mondiale. Quelques pays comme la France ont réussi à amoindrir les dégâts. Mais rien n’est encore gagné. C’est le moment de mettre les vacanciers en alerte, car une seconde vague de contamination n’est pas à exclure.

Avec le progressif entamé sur le territoire national depuis mai, le a levé la restriction de circulation à 100 km. Les frontières d’alors fermées s’ouvrent également petit à petit au monde. C’est d’ailleurs ce qui s’observe un peu partout en Europe depuis le 1er juillet. En amont, plusieurs compagnies aériennes procèdent lentement à la reprise des activités, ce qui fait le bonheur des vacanciers déterminés à prendre de l’air hors des frontières.

Toutefois, vous devez savoir que la sécurité des français hors des frontières ne peut être entièrement garantie, en raison de la crise sanitaire. Pour cela, l’État, en plus de l’ouverture de l’espace aérien, a défini les destinations situées dans la zone rouge.

Les destinations à éviter pendant les vacances d’été 2020

Pour une protection collective, certains pays sont à éviter. C’est ce que recommande le gouvernement. Afin de réussir vos vacances d’été et de rentrer au pays en bonne santé, vous devez connaître les destinations à risque.

Ils sont au nombre de 16 : Inde, États-Unis, Algérie, Pérou, Oman, Turquie, Madagascar, Serbie, , Emirats Arabes Unis, Panama, Brésil, Afrique du Sud, Bahreïn, Qatar, Koweït.

Comme vous pouvez le constater, ce sont des pays où la multiplication des foyers de contamination s’est rapidement effectuée ou dont le dispositif sanitaire est en déphasage. Quel que soit le pays de séjour, veillez à observer les « gestes barrières » et la « distanciation sociale ».

Vacances d’été au pays : les propositions de mesures incitatives

Comme mentionné précédemment, la crise du coronavirus a fait d’énormes ravages. Au vu des fermetures d’entreprises et des pertes d’emplois, plusieurs ménages se retrouvent sur les braises financièrement. Cette situation qui annonce un futur rude et incertain pousse plusieurs citoyens à prendre du recul pour cet été.

Des réflexions sont menées pour redonner un peu de pouvoir d’achat aux français. C’est ce qui ressort de la proposition de la présidente de la région Occitanie en la personne de Carole Delga. En résumé, elle souhaiterait une gratuité des péages sur l’étendue du territoire pendant ces vacances estivales pour inciter les autochtones à faire du tourisme national. Après la communication donnée sur BFMTV par Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État aux transports, la mise en application n’est pas du ressort de l’État, mais des concessionnaires.

Photo by Valeriia Bugaiova on Unsplash

Les comptes pour le mois de juillet ne sont pas reluisants. Espérons que d’autres propositions aboutissent dans les jours à venir pour sauver les meubles.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.