Vacances d’été naturistes : ils font la grève du textile mais pas du masque

Et si les vacances d’été 2020 étaient l’occasion de s’essayer à d’autres pratiques ? Souvent critiqué, le naturisme opère un retour en force et continue à séduire les touristes.

Camping
Source : Compte Instagram @campingscom

Avec la crise sanitaire, les touristes ont bien été obligés de revoir leurs plans. Le gouvernement a été clair et a donné des consignes précises aux Français. Dans la mesure du possible, ces derniers étaient priés de prendre leurs congés d’été dans l’Hexagone. Malgré tout, quelques irréductibles des séjours estivaux à l’étranger peuvent se rendre dans certains pays européens. À condition, bien sûr, de respecter les gestes barrières, les distances sociales et de considérer le masque comme une seconde peau.

View this post on Instagram

❇️camping dans mon jardin 😆 Oui je teste 2/3 trucs avant le grand bain dans 12 jours 🤯 ça m'a permis de changer d'avis sur le réchaud et de me rendre compte que c'est petit et grand à la fois. Et surtout voir que je peux la monter en solo 😍 . Faut vraiment que je lâche prise sur mes habitudes et ça va le faire 😝 enfin j'espère 😂 . Là elle a passe la nuit dans mon jardin mais ce soir je passe l'épreuve de démonter et faire rentrer dans le sac 🤯 . Sinon vraiment dégoûtée pour les chaussures (voir en story de ce matin) Je fais gaffe à l'argent et ça me soule de 1/perdre de l'argent et de 2/devoir me faire chier à trouver une nouvelle paire alors qu'il reste plus grand chose en pas cher 😭 . Allez bon mercredi (boulot pour moi) !!! #mamansolo #divorce #enfants #viemaviedemaman #positivelife #acceptationdesoi #lifestyle #sansenfants #modecelibataire

A post shared by 🌸être heureux ça se travaille🌸 (@mon.plan.etre.heureuse) on

Pour ceux qui ne quittent pas la France, plusieurs options s’offrent à eux. Les inconditionnels de la plage peuvent toujours se prélasser au bord de la Méditerranée, de l’Atlantique ou de la Manche. Les adeptes de la montagne ont également l’embarras du choix grâce aux nombreux massifs que compte l’Hexagone, en prenant garde tout de même à faire attention aux dangers que cachent ses sublimes paysages. Quant à ceux qui aiment les terres et le charme de certaines régions, il y a également une multitude de possibilités.

Dans le plus simple appareil

Et pour que les aient un goût inédit, pourquoi ne pas laisser tomber le haut (et le bas) ? Car oui, malgré le coronavirus, le a encore la cote. Et les campings qui accueillent des passionnés de cette pratique ne désemplissent pas. « C’est la première année que j’ai autant de réservations, je n’ai jamais vu ça », souligne le gérant du camping de Gourdon dans le Lot, que citent nos confrères de RMC.

Bien évidemment, comme c’est le cas dans l’ensemble du secteur touristique, il a fallu prendre des précautions pour respecter les règles sanitaires. Par exemple, la porte d’entrée du camping est censée être ouverte en permanence afin d’éviter les contacts des vacanciers avec les poignées. Une mesure qui peut poser problème car la loi impose de la fermer, de manière à ne pas voir une personne nue depuis la rue. L’alternative trouvée par le camping ? Garder la porte entrouverte !

Des adeptes comblés

Du côté de ceux qui aiment à pratiquer le naturisme, point de grand changement par rapport aux autres années. Juste quelques détails afin que l’hygiène soit irréprochable. « On ne s’assoit jamais sur une chaise sans serviette », fait remarquer une adepte.

Et à la question « le port du masque est-il compatible avec le naturisme ? », la réponse est oui. Comme c’est le cas avec celui de Gourdon, le camping Creuse Nature de Boussac-Bourg est plein à hauteur de 80% en juillet, après un mois de juin qui fut faible au niveau des réservations. Le naturisme continue d’attirer et semble même séduire de nouvelles personnes, qui ont pris conscience « qu’il fallait plus que jamais se rapprocher de la nature en se déshabillant », déclare un adepte du camping de Gourdon. Tant que les gestes barrières sont respectés et que le masque est consciencieusement porté à l’intérieur, le naturisme n’a pas de raisons de disparaître !

 


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.