Parc d’attractions : nouveau drame en Indre-et-Loire, un employé est décédé

Un autre parc d’attractions se retrouve dans une situation particulièrement dommageable, un employé a trouvé la mort.

Il y a quelques jours, une femme de plus de 30 ans est tombée alors qu’elle était dans une montagne russe. Les passagers ont été choqués par cette scène. La jeune femme se trouvait apparemment en compagnie de son compagnon lorsque le drame s’est produit. Le 1er juillet dernier, le Family Park rouvrait ses portes alors que les parcs d’attractions étaient fermés depuis de longues semaines. À cause du confinement et du coronavirus, des règles strictes avaient été mises en place.

Que s’est-il passé en Indre-et-Loire ?

C’est un homme de 63 ans qui a perdu la vie selon les données transmises par le Figaro. Une enquête a donc été ouverte pour tenter de découvrir les circonstances exactes du décès et notamment pour comprendre les faits. Pour l’instant, l’attraction qui semble être de la famille des montagnes russes a été mise sous scellés le temps des investigations. C’est la section de recherches d’Orléans qui est au coeur de celles-ci.

  • Le journal révèle qu’il faudra déterminer les raisons pour lesquelles l’employé se trouvait à cette place à ce moment précis.
  • En effet, il semblait réaliser une opération de maintenance, mais l’attraction fonctionnait.
  • Il était alors au milieu des rails et il a été percuté par un petit train.
  • Il y avait bien sûr des clients dans cette attraction et le drame s’est déroulé aux alentours de 11 heures.

Aucune information supplémentaire n’a été partagée pour connaître les raisons de cette maintenance. Après avoir été percutée par le train, la victime a fait un arrêt cardio-respiratoire, la mort a été prononcée quelques minutes plus tard selon le journal qui partage les propos du magistrat. En effet, c’est le procureur de la République de Tours à savoir Grégoire Dulin qui a pu partager quelques données à l’Agence -Presse. Cet employé travaillait dans le parc de loisirs de Sorigny qui se situe en Indre-et-Loire.

Dans l’Oise, une femme est morte après avoir été éjectée

Ce fait divers a fait la Une de nombreux médias puisque le drame s’est déroulé le 4 juillet dernier. En effet, comme nous avons pu le préciser, la victime se trouvait dans un parc d’attractions à savoir le Saint-Paul dans l’Oise. Les informations ont notamment été relayées par RTL et nous avons pu apprendre qu’elle a chuté alors que le manège fonctionnait. Son compagnon était sur place, le couple devait fêter l’anniversaire de leur enfant qui soufflait sa seconde bougie.

Comme ce fut le cas pour de nombreux parcs d’attractions, une fermeture a été demandée à la suite de l’épidémie. Les manèges ont donc été contrôlés apparemment et celui-ci avait fait l’objet d’une étude le 15 juin dernier. Les vérifications avaient été faites par des experts. Le maire de Saint-Paul à savoir Gérard Hédain a partagé quelques révélations à ce sujet.

Brutalement dans un virage, à quelques mètres de haut, elle a été éjectée de son siège. La barre est restée à sa place. On ne sait pas très bien comment ça a pu se passer. Puis elle a atterri sur le sol.

Une enquête est également en cours pour tenter de comprendre les circonstances de ce drame. À quelques jours d’intervalle, ce sont deux parcs d’attractions qui sont plongés dans la tourmente alors que la saison est propice à ces loisirs. Les Français sont notamment très friands de ces manèges.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.