Covid-19 : Beaucoup de régions passent en zone rouge renforcée, faut-il craindre un nouveau confinement ?

Alors que la liste des départements français où le virus est en “zone de circulation active”, les français sont de plus en plus inquiets et craignent un nouveau confinement.

Affiche sur le coronavirus
Sources : Ludovic MARIN / AFP

en France : un point sur la situation qui s’aggrave de jour en jour

C’est désormais officiel, on compte à ce jour en France pas moins de 28 départements où le COVID19 est actif. Ce week-end était particulièrement suivi par les autorités et le gouvernement, étant donné qu’il s’agit de la première semaine de rentrée pour des millions d’élèves français mais également de salariés revenus sur leur lieu de travail. Bien qu’à date on ne compte encore que peu d’hospitalisations, on ne peut pas nier le chiffre mirobolant de nouveaux cas de coronavirus, qui s’élevait sur la journée de dimanche à 7000.

Face à cette situation dramatique, la liste des nouveaux départements français étant considérés comme des “zones rouges” ne fait que s’allonger. Hier, dimanche 6 septembre, un décret a malheureusement annoncé une triste nouvelle qui va toucher des millions de français. En effet, sept départements ont été ajoutés à la liste des départements à risque, portant ainsi le chiffre total à 28.

Coronavirus : quels sont les nouveaux départements à risque en France ?

Le décret paru hier et accessible à tous sur le site web gouvernemental Legifrance fait le point sur les nouveaux départements à risque, que nous vous résumons ici :

  • Le Nord
  • Le Bas-Rhin
  • La Seine-Maritime
  • La Côte-d’Or (métropole de Lille, Rouen, Le Havre, Strasbourg, et Dijon)
  • La Corse du Sud
  • La Haute Corse
  • L’île de La Réunion

 

A cause de ces chiffres alarmants, les préfets ont l’autorisation de mettre en place des mesures locales exceptionnelles lorsque leur département se trouve en “zone rouge”. Cette zone est atteinte lorsque le chiffre de 50 cas de coronavirus est atteint pour 100 000 habitants sur une semaine. Il est bien évidemment mis à jour tous les jours par les autorités gouvernementales. Mais face à la reprise de l’épidémie, les français sont de plus en plus inquiets concernant un éventuel reconfinement de la population…

Doit-on s’attendre à un reconfinement du pays suite à l’évolution de l’épidémie ?

Si le gouvernement de Jean Castex ne s’est pour le moment pas encore pas exprimé sur le sujet, le reconfinement est sur les lèvres de tous les français qui sont très inquiets de voir le coronavirus gagner peu à peu du terrain sur le pays. Les rumeurs les plus folles circulent d’ailleurs sur les réseaux sociaux, avec de nombreuses “fake news” que l’on peut lire ici et là. Mais dans certaines villes, les inquiétudes sont beaucoup plus légitimes, comme par exemple dans la ville de Rennes.

En effet, la préfète de la Bretagne, Michèle Kirry, a récemment fait une annonce qui s’avérer être un véritable coup de tonnerre. Bien que la région puisse être considérée comme “épargnée” par le coronavirus compte tenu du nombre d’infections par rapport à d’autres régions, les dernières déclarations de la préfète ont de quoi alarmer la population locale. Face au nombre de cas de COVID19 grandissant notamment à Rennes, cette dernière a fait comprendre que si la situation évoluait de façon exponentielle, un reconfinement de la population pourrait être envisagé.

Pour autant, le gouvernement n’a pas encore parlé de reconfinement au niveau du pays pour le moment, mais les paroles d’Emmanuel Macron sont peu rassurantes. Le chef de l’état a en effet annoncé lors de la conférence de presse de rentrée au Palais de Tokyo que tout était fait pour éviter de reconfiner la population, mais que rien ne pouvait être exclu.


Frédéric Ozart

Frédéric Ozart

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.