Attentat de Charlie Hebdo : Pascal Praud, très remonté s’exprime

L’attentat de Charlie Hebdo a marqué les esprits alors que les terroristes attaquaient aussi l’Hyper Cacher et tuaient des policiers.

Pascal Praud
Source : capture YouTube

Charlie Hebdo a proposé un numéro spécifique pour l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015. Il devrait marquer l’histoire de la et c’est aussi pour cette raison qu’il est filmé. Plusieurs salles sont alors mobilisées dont la principale où toutes les audiences pourront se dérouler. Il y a plusieurs accusés et, bien sûr, les principaux responsables ne sont plus là, ils sont morts quelques jours après les premiers actes. a donc décidé de prendre la parole après les propos partagés par Virginie Despentes.

Pascal Praud dévoile les propos de Virginie Despentes

Le journal que vous pouvez découvrir dans les kiosques à journaux ou encore sur Internet propose plusieurs pages pour les attentats de janvier 2015. De plus, il a décidé de publier à nouveau les caricatures qui auraient été au centre des drames. Pascal Praud prend alors la parole pour lire le texte de Virginie Despentes et il n’a pas pu cacher sa colère. Il a été considérablement choqué par les propos de l’écrivaine.

  • Pascal Praud estime que cela est une « honte absolue » et même « abject ».
  • Le présentateur précise que cette femme a pignon sur rue à France Inter.
  • Voici ce qu’elle écrit : J’ai été aussi les gars qui entrent avec leurs armes. Ceux qui venaient de s’acheter une Kalachnikov au marché noir et avaient décidé, à leur façon, la seule qui leur soit accessible, de mourir debout plutôt que de vivre à genoux.

Depuis l’ouverture du procès, les esprits s’échauffent un peu partout sur les plateaux de télévision notamment pour savoir si a eu raison de publier les caricatures. Certains estiment qu’ils ont le droit puisqu’il s’agit de la liberté de la presse. D’autres pensent qu’il aurait fallu faire profile bas. Toutes les réactions ont alors été au rendez-vous sur les réseaux sociaux et les Français n’hésitent pas à partager des commentaires parfois haineux ou positifs.

Une double page pour les « charognards du 7 janvier

Il faut savoir que la rédaction de Charlie Hebdo a été décimée lors de l’attaque puisque les deux frères ont pénétré les locaux alors qu’ils étaient lourdement armés. L’attentat s’est transformé ensuite en une exécution selon certains récits qui font froid dans le dos même après 5 années. Dans cette édition, Charlie Hebdo propose donc une double pas avec un titre assez percutant : les charognards du 7 janvier 2015. Parmi les textes que vous pouvez retrouver, il y a celui de l’écrivaine Virginie Despentes. Ses écrits étaient déjà critiqués à l’époque et ils ont à nouveau fait réagir Pascal Praud lors de l’émission du 3 septembre. Le présentateur est d’ailleurs réputé pour sortir de ses gonds assez facilement.

Vous vous souvenez sans doute de cette scène assez incroyable qui avait été largement critiquée sur les réseaux sociaux. Une chroniqueuse avait alors demandé à Pascal Praud de prendre une camomille pour se calmer. L’affaire avait le tour du web et le présentateur est souvent pointé du doigt sur Twitter. Il avait d’ailleurs été sur le plateau de TPMP bien avant la crise sanitaire pour partager ses versions. Aujourd’hui, ses propos sont à nouveau repris alors qu’il s’attaque à ce texte que vous pouvez retrouver dans le dernier numéro de Charlie Hebdo. Le 7 janvier 2015, alors qu’il est aux alentours de 11h30, les frères Kouachi tuent 11 personnes et 8 font partie de la rédaction du journal. Parmi elles, il y avait notamment Cabu et Tignous ainsi que Wolinski.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.