Nasser Al-Khelaïfi du PSG : choc, il a un salaire de 25 millions de dollars par an !

Si vous ne connaissez pas Nasser Al-Khelaïfi, sachez qu’il est le président du PSG. Il est souvent discret dans les tribunes.

Nasser
Source : capture Instagram @nasserpsg

Généralement, la question de l’argent en France est tabou. De ce fait, ceux qui ont de vraies fortunes ou même un salaire plus élevé que la moyenne estiment qu’il vaut mieux ne pas parler de cela. En effet, les répercussions peuvent être conséquentes et le regard des autres est souvent très différent. Il suffit de regarder l’émission de TPMP du 16 septembre pour comprendre que ce sujet peut rapidement amener des tensions. Dans tous les cas, Nasser Al-Khelaïfi a fait part d’une révélation, car il estime gagner jusqu’à 25 millions de dollars par an.

Des salaires qui s’envolent pour Nasser Al-Khelaïfi

Sur le plateau de Touche pas à Mon Poste, Cyril Hanouna a lancé un sujet concernant les stars du ballon rond ou encore les animateurs et même les politiques. À chaque fois, les Français avaient le même avis, les salaires étaient beaucoup trop élevés. Ce jeudi 17 septembre, nous apprenons grâce au Parisien que Nasser Al-Khelaïfi a partagé le montant de son salaire tout en restant assez vague. Il gagnerait selon lui entre 15 et 25 millions de dollars par an.

  • Certains seront sans doute choqués à l’idée d’apprendre que son salaire annuel est extrêmement élevé.
  • Toutefois, Nasser Al-Khelaïfi n’a pas seulement des revenus qui proviennent du PSG puisqu’il a différents postes.
  • Il est donc le président du club parisien, mais il dirige également la Fédération de tennis au Qatar et beIN Media Group comme le révèle le journal.
  • Vous pouvez aussi le retrouver comme un membre à part entière du Qatar Sports Investments.

Il est aussi ministre d’État ou encore membre de la société de production Miramax que vous connaissez sans doute puisqu’elle est à l’origine de nombreux films. En cumulant toutes les activités, Nasser Al-Khelaïfi a donc un salaire très conséquent, mais il est tout au coeur d’un procès. En effet, nous apprenons dans les colonnes du Parisien qu’il est jugé pour des soupçons d’incitation à la gestion déloyale aggravée. L’audience avait lieu ce mercredi. Cette affaire fait référence à l’obtention des droits à la télévision.

Des soupçons pour un pacte de corruption

Nasser Al-Khelaïfi se retrouve donc devant le tribunal pour cette affaire, car le pacte de corruption aurait pu favoriser beIN notamment pour l’obtention de certains droits. Ces derniers sont référencés pour deux évènements à savoir la Coupe du Monde de 2026 et celle de 2030 en Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Le président du PSG n’a pas l’air très inquiet puisqu’il a révélé qu’il n’y avait aucun rapport entre les affaires. De ce fait, pour Nasser Al-Khelaïfi, il n’a aucune part dans l’obtention des droits à la télévision pour les différentes compétitions citées.

Il faut savoir que le monde du est depuis de nombreuses années frappé de plein fouet par des affaires de corruption ou de favoritisme. Lorsque ce ne sont pas les dirigeants des clubs qui sont pointés du doigt, ce sont les joueurs qui sont mis en avant, on leur reproche alors d’avoir faussé des rencontres pour que les adversaires puissent remporter le pactole. Dans tous les cas, il faudra attendre la suite de ce procès notamment pour savoir si Nasser Al-Khelaïfi est inquiété. N’oublions pas qu’il risque près de 5 ans de prison si les faits sont avérés.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.