Sandwichs Subway : des révélations assez surprenantes concernant le pain de ces sandwichs

C’est une annonce fracassante qu’a réalisé la justice irlandaise concernant les célèbres sandwichs de la marque Subway qui font actuellement un malheur dans le monde !

Sandwich Subway
Source : SoHome Jacaranda Lilau / Wikipedia

Il faut dire que le concept de la marque était très novateur quand ils se sont lancés il y a déjà plus de 10 ans dans le monde entier. En effet, l’idée de proposer aux clients de composer eux-même leur sandwich tout en utilisant des ingrédients sains et en proposant plusieurs pains différents a séduit des millions de personnes. Mais aujourd’hui, les fameux pains sont au centre d’une controverse… Le pain reste l’ingrédient indispensable pour la préparation.

Le pain de Subway est remis en cause par l’Irlande !

Si au delà du concept que propose la chaîne de restauration Subway il y a bien quelque chose qui la différencie encore des autres, c’est bel et bien le goût particulier de son pain unique, dont l’odeur est reconnaissable à plusieurs mètres. Mais aujourd’hui, la irlandaise a complètement remis en cause celui-ci : de la même manière que René Magritte avec sa célèbre peinture « Ceci n’est pas une pipe » (qui montre bien une pipe), l’Irlande a indiqué que pour elle, le pain de Subway n’était pas du pain. Mais qu’est-ce qui a pu mener à cette conclusion intrigante ? Et bien ce serait la Cour suprême de l’Irlande qui aurait jugé que le pain de Subway ne répondait tout simplement pas à ce que l’on peut retrouver dans la définition légale du pain.

Mais comment la Cour suprême d’un pays a-t-elle pu être amenée à devoir juger les sandwichs distribués par Subway ? S’agit-il d’une démarche publique, d’une plainte d’un client mécontent s’attendant à trouver du “pain”, ou par exemple d’une erreur de communication de la part de la marque ? Et bien la raison est tout autre, et elle risque de vous surprendre…

Un franchisé de Subway ne veut plus payer la TVA liée aux sandwichs et demande d’être exonéré !

Le scandale est en effet venu de la part d’un restaurateur Subway franchisé situé dans l’ouest de l’Irlande. Ce dernier estimait ouvertement que les sandwichs chauds qu’il distribuait dans son restaurant étant réalisés avec du pain, ils pouvaient donc être vus comme ce qu’on appelle en Irlande des aliments « de base ».

Et cette demande n’est pas complètement anodine de la part du restaurateur franchisé. En effet, une très ancienne loi irlandaise qui date de 1972 exemple de TVA tous les aliments dits « de base ». En faisant cette demande, le restaurateur espérait donc obtenir une exonération de TVA pour son restaurant Subway.

Malheureusement pour lui, la réponse des cinq juges de la Cour a été unanime : ces derniers ont constaté que le « pain » distribué par Subway, qui est présent dans une centaine de pays, contient 5 fois plus de sucre que la limite pour que cela soit considéré comme du pain en Irlande. Alors qu’on trouve d’habitude 2% de sucre dans la farine, le pain présent dans les sandwichs Subway augmentait la dose jusqu’à 10% ! De ce fait, cela n’en fait pas du pain pour la Cour suprême irlandaise, et comme les sandwichs réchauffés de Subway ne contiennent pas de « pain », ils ne peuvent donc pas être considérés comme des aliments « de base » légalement.

L’appel du restaurateur franchisé Subway aura donc été rejeté, et ce dernier va donc devoir être amené à payer toute la TVA qu’il refusait de payer ces dernières années, faisant au passage une très mauvaise publicité pour la fameuse marque de sandwichs avec son taux de sucre élevé !


Frédéric Ozart

Frédéric Ozart

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.