Écologie : ces aliments que vous adorez mais que vous ne devez plus consommer pour sauver la planète

Avec la mondialisation et les nouvelles technologies, nous pouvons avoir dans nos assiettes des mets dont nos ancêtres n’ont parfois jamais entendu parler. Et c’est ça la magie de notre monde : pouvoir voyager tout en restant chez soi. Ainsi, au beau milieu de la campagne française, il est possible de trouver des produits alimentaires qui ne sont pas de chez nous, et qui viennent parfois de contrées très lointaines, produites par des pays très éloignés de la France. Mais même si cela semble évident, il est bon de le rappeler : cela n’est aucunement bon pour notre planète, pour diverses raisons. Que ce soit à cause de la taxe carbone ou des techniques de production très polluantes, vous devez proscrire certains aliments de votre quotidien pour vous accorder avec vos convictions écologiques. On fait le point avec vous.

https://www..com/p/B8mIRh2Kofp/

Oubliez le sucre pour votre santé et pour la planète

Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais l’agriculture sucrière est particulièrement problématique. En 2004, l’ONG WWF dressait un terrifiant tableau de ses effets. Chaque année, 145 millions de tonnes de sucre sont produites (dans 120 pays) et pour obtenir le sucre qui atterrit dans nos rayons de supermarché, ce sont des millions de litres d’eau qui sont utilisés, sans parler des pesticides, également utilisés en masse. De plus, à cause du sucre, 6 millions d’hectares de terres cultivables appartiennent désormais au passé. L’industrie vient également logiquement menacer les réserves naturelles d’eau douce et participe au réchauffement climatique en appauvrissant les sols (perte de carbone organique qui finit par se retrouver dans l’air). En d’autres termes, le sucre est à éviter, définitivement !

https://www..com/p/B_IGu6PJY79/

Trouvez un autre péché mignon et passez-vous du chocolat

On enchaîne avec un deuxième plaisir et nous en sommes désolés, mais c’est une triste vérité. Pour obtenir le chocolat que nous connaissons, l’utilisation massive d’eau est également à déplorer, tout comme celles d’autres ressources naturelles. De plus, les cultures de cacao détruisent le forêts équatoriales : plus il y a de consommateurs à travers le monde, plus ces cultures se développent et empiètent sur le reste. Mais attention, on ne vous dit pas de vous passer définitivement du chocolat. Il existe une solution, et elle est simple. N’achetez plus de chocolats industriels, et tournez vous ceux issus du commerce équitable.

https://www..com/p/CGHuF2pMKtj/

Votre meilleur ami du matin, le café, est tout aussi nocif

On vous voit venir, et on sait qu’on vous agace. Mais les amateurs de café doivent le savoir : sa consommation par des achats dans les grandes surfaces ne s’accordent malheureusement aucunement avec vos convictions écologiques. Car à l’instar du chocolat, le café nécessite l’utilisation de pesticides et de trop grandes quantités d’eau. Par conséquent, on lui impute la déforestation, dans des zones qui sont en plus riche en biodiversité. Sa production a un impact très néfaste sur l’environnement, et sa consommation également, avec les déchets que composent les filtres et les capsules. Tout comme le chocolat, une solution existe cependant : tournez vous vers les cafés labélisés bio ou issus du commerce équitable. Vous aiderez les petits producteurs en achetant ces produits au prix juste.

https://www.instagram.com/p/CGH_5cEpLAs/

Dites adieu à vos sushis au saumon

Pour terminer, on enfonce le clou avec le saumon. Car parmi tous les poissons que nous consommons, le saumon arrive en tête de liste de ceux qui sont le plus néfaste pour notre belle planète. Sachez tout d’abord qu’une espèce sur trois de saumon est désormais menacée du fait de la pèche. Nous sommes trop nombreux à en consommer à travers le monde (et les français en sont friands), ce qui explique l’intensité de la pèche. Et passer par le saumon d’élevage ne changera rien puisque son alimentation demande des kilos de poissons sauvages. Pire, on leur donne des protéines animales ou des antibiotiques pour qu’ils soient les plus gros possibles – et donc les plus chers possibles. Si vous ne pouvez pas vous en passez (et que vous n’avez pas peur d’y mettre le prix), achetez des poissons certifiés MSC (label de pêche durable).

 

 

 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » Alimentation » Écologie : ces aliments que vous adorez mais que vous ne devez plus consommer pour sauver la planète