Dylan Thiry accusé de convertir ses fans à l’islam, il est censuré sur Instagram

Alors qu'il discutait de la religion musulmane avec ses abonnés, Dylan a été victime d'un bug. Il est persuadé qu'il a été censuré par le réseau social car il parlait de religion avec un imam.

Source : Instagram @dylanthiry

 

Les candidats de télé-réalité multiplient les live sur Instagram pour s’occuper en cette période de confinement. Privés de voyages et de tournages, ils en profitent pour échanger d’autant plus avec leurs fans. Adrien Laurent organise de cette manière des concours de Twerk tous les soirs dans ce qu’il appelle le « Ad show » tandis que d’autres se donnent tout bonnement en spectacle. A ce titre, Léana et Illan ont rompu en direct sur Instagram, celle-ci ayant appris que son petit-ami l’avait trompé. Une dispute qui aura été suivie par des dizaines de milliers de personnes.

Certains décident cependant de ne pas seulement divertir leurs abonnés, mais de les instruire. C’est le cas de Dylan Thiry, le compagnon de Fidji, qui a décidé de discuter de la religion musulmane avec les internautes qui le suivent sur les réseaux sociaux.

Source : Instagram (@Dylanthiry)

Dylan Thiry discute de l’islam avec un imam sur Instagram !

Le jeune homme souhaitait discuter avec ses fans de l’islam, afin qu’ils en sachent un peu plus sur sa religion. Très pieu, Dylan a notamment choisi de partir vivre à Dubaï, ville où la religion musulmane est prédominante. Pour informer aux mieux les abonnés, il a décidé de discuter avec direct avec un imam, afin que celui-ci donne des informations claires et précises.

Source : Instagram (@Dylanthiry)

Mais le live est rapidement devenu inaccessible pour de nombreux internautes, qui l’ont fait savoir. En colère, Dylan n’a pas hésité à faire entendre sa voix. Il est persuadé que le réseau social était gêné par ce live et a sciemment perturbé son bon déroulement.

Il a ainsi écrit les mots suivants :

« Que nous soyons hommes ou femmes, catholiques, juifs, musulmans, athées ou bouddhistes, nous finirons tous au même endroit. Nous partageons une chose universelle : nos choix ! J’ai choisi la liberté d’expression, de partage et d’union autour de certains sujets. Mais on appelle à me boycotter ! À me censurer, à m’empêcher d’utiliser mon droit de parole, ma liberté individuelle. (…) Faisons du bruit ensemble, soyons une seule et même voix »

Dylan souhaite faire passer un message simple et universel : celui de la liberté d’expression. Mais tout cela est-il purement le fruit de son imagination ou Instagram a réellement souhaité mettre un terme à ce live qui ne rentrait pas dans sa charte d’utilisation. Mystère. Fidji semble cependant soutenir son compagnon.

View this post on Instagram

Appel à ma communauté ‼️ Nous sommes tous identiques faits de chairs et d’os. Nous avons tous des chemins différents, des opinions différentes, des emplois, des situations, des divergences. Mais nous sommes tous humains. ✊🏾✊🏼✊✊🏿✊🏻 Nous sommes tous tristes quand on brise notre cœur, nous saignons lorsque nous sommes blessés. 💔 Nous rions lorsque nous sommes joyeux. Que nous soyons hommes ou femmes, catholiques, juifs, musulmans, athées ou bouddhistes. Nous finirons tous au même endroit. Nous partageons une chose universelle: nos choix ! J’ai choisi la liberté d’expression, de partage et d’union autour de certains sujets. Mais on appelle à me boycotter !! À me censurer, à m’empêcher d’utiliser mon droit de parole, ma liberté individuelle. Je fais donc appelle à vous afin de partager ce post, cette histoire. Faisons du bruit ensemble, soyons une seule et même voix . Montrons aux réseaux sociaux que l’humain, que nos choix ne sont pas de simples profils ou de simples clics que l’on peut bloquer. Nos choix définissent qui nous sommes et je choisis de faire appel à vous. ♥️

A post shared by 𝐃𝐘𝐋𝐀𝐍 𝐓𝐇𝐈𝐑𝐘 (@dylanthiry) on

Fidji apporte son soutien Dylan et pense qu’il a été censuré

La petite amie du jeune homme a également pris la parole, sur Snapchat cette fois-ci :

« Je ne sais pas qui est derrière tout ça, qui nous bloque… Peut-être qu’ils n’aiment pas que je parle de l’Islam. Il y a un truc louche et je trouve ça triste. Instagram c’est ce qui me permet de nourrir ma famille, de rendre des familles heureuses, d’aider, de donner de l’argent aux pauvres. J’ai deux solutions : soit je continue de parler de l’Islam et mon compte va sauter, soit j’arrête. J’ai évidemment choisi la première solution, on ne doit pas se laisser faire ! C’est interdit et raciste ! »

Pour rappel, Dylan avait également fait le buzz récemment en offrant un voyage à la Mecque à des abonnés.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.