Vacances d’été : une énorme baleine repérée à Gruissan dans l’Aude

Vacances d’été : une énorme baleine repérée à Gruissan dans l’Aude, découvrez la vidéo

L’Office de tourisme de Gruissan a publié ce jeudi 6 août sur son compte Instagram, une vidéo prise par un vacancier venu se dépayser de son paysage natal isérois, qui a déjà été partagée plus de six milles fois ce vendredi 7 août au matin. L’escapade maritime s’est révélée être une véritable source d’émerveillement pour ces excursionnistes.

https://www.facebook.com/gruissantourisme/videos/316086529584486/

« Incroyable, un rorqual commun, alias une baleine, se trouve dans les eaux de Gruissan, juste en face de la Plage des Aguyades », a précisé l’office.

 

Effet confinement : des rencontres qui se multiplient

L’habitant aquatique a été aperçu ce mercredi 5 août, par un petit groupe de touristes en excursion, dans le golfe du Lion. Ils n’ont pas attendu pour poster sur Facebook les preuves de cette rencontre inattendue.

« Vue d’un rorqual commun en surface lors d’une pêche en mer au large de Gruissan à 25 mètres de fond !!! Inoubliable », s’exclame l’auteur de ces images spectaculaires.

Vacances d’été : une énorme baleine repérée à Gruissan dans l’Aude
Capture vidéo Facebook

Mais ce cas n’est pas isolé en Méditerranée. Le parc national des Calanques n’a cessé d’observer ces impressionnantes bêtes marines depuis l’annonce du confinement. En particulier le mardi 7 avril, comme le rapportent les images capturées par l’Unité littorale des affaires maritimes des Bouches-du-Rhône, diffusées sur le site du Parc. Celui-ci explique que ces observations magistrales interviennent dans un cycle plus vaste de réappropriation de la biodiversité par les espèces en liberté.

« Avec le confinement, il y a aussi moins de risques de collision avec les gros navires », analyse Frédéric Larrey, coauteur du livre Pelagos, expliquant la présence pas si surprenante du rorqual dans nos eaux méditerranéennes.

Les richesses faunistiques des côtes du Sud de la France ainsi que celles de Corse ne sont donc pas à sous-estimer.

Un cétacé hors-norme

Ce mammifère, qualifié précisément de rorqual commun, est le deuxième plus gros animal vivant au monde après la baleine bleue.

  • Sa taille est monstrueuse, allant à plus de 20 mètres de long, soutenus par un poids pouvant atteindre 40 à 50 tonnes.
  • Cette espèce aujourd’hui menacée, a une longévité tout aussi importante, de plus d’une centaine d’années.
  • Ce cétacé, classé comme espèce protégée, a obtenu le statut de « vulnérable » en 2018.

L’objectif de nombreux vacanciers étant de rapporter le plus joli souvenir de vacances, qu’il soit photographique ou matériel, les internautes sont unanimes pour dire que ces touristes ont remporté le gros lot.

 

Marine Le Pen veut imposer le masque dans l’espace public

La tête de file du Rassemblement National a estimé ce vendredi que « dès aujourd’hui tout le monde devrait porter un masque dans l’espace public ». C’est vers 9h du matin qu’accompagnée de Jordan Bardella, le numéro deux du RN, elle est allée déposer une gerbe de fleurs devant la statue de « la pucelle d’Orléans » place des Pyramides à Paris.

Une célébration devant la statue de Jeanne d’Arc

C’est depuis sont salon de la Celle-Saint-Cloud dans les Yvelines qu’elle a poursuivi cette cérémonie : « Les masques sont tombés, si j’ose dire ». Elle a rappelé que la statue de Jeanne d’Arc avait été érigée en 1874 pour « laver l’humiliation de la défaite » de Sedan, puis elle a fait un parallèle entre la guerre de la France perdue contre la Prusse et celle contre le coronavirus. Dans les deux cas, « les crises sont des révélateurs » a-t-elle continué.

« Je suis en désaccord sur un certain nombre de mesures qui sont prises dans le cadre de ce déconfinement. Je considère qu’un déconfinement réussi, c’est un déconfinement avec des tests généralisés pour tout le monde et des masques généralisés pour tout le monde »,  a ajouté la représentante d’extrême droite.

Marine Le Pen est également « opposée à la réouverture des écoles avant le mois de septembre ». Et en ce qui concerne le déconfinement et les départements en vert, orange ou rouge, par territoires, la tête de file RN a trouvé « pragmatique de considérer que des départements sont moins touchés que d’autres et d’adapter les règles », mais « tout ceci ne fonctionnera pas s’il n’y a pas de masques facilement trouvables à des prix raisonnables pour tous les Français », a-t-elle rajouté fermement comme à son habitude.

Jean-Marie Le Pen célèbre le 1er mai en vidéo

Son père, Jean-Marie Le Pen, fondateur du FN (aujourd’hui RN) d’habitude au rendez-vous, avait cette fois refusé de sortir, en raison de l’épidémie du Coronavirus, qui connaîtra certainement bientôt un nouveau pic.

« Je pense qu’à partir du déconfinement et même dès aujourd’hui en réalité, tout le monde devrait porter un masque dans l’espace public, dans tous les endroits où on est susceptible de croiser les gens, ça m’apparaît être une mesure de protection minimale », A déclaré, la responsable du RN, masquée et décorée de son écharpe tricolore. Le reste de la cérémonie s’est déroulée en ligne et son père a enregistré un vidéo : «Il  aura suffi d’un grain de sable, le coronavirus, pour faire dérailler le mondialisme ». A-t’il déclaré confiné depuis chez lui.

Et de rajouter en choeur avec les cornemuses : « Les patriotes français ne pourront pas rendre à Jeanne l’hommage populaire qui lui est dû » puis  « Sainte-Jeanne au secours », faisant référence au coronavirus et à son « au secours » de 2015, lorsqu’il était en plein conflit avec sa fille.

Accueil » Déconfinement