L'actu Live

Quelle est la différence entre la péridurale et la rachianesthésie ?

Consulter Masquer le sommaire

La péridurale et la rachianesthésie sont deux notions souvent mal comprises par beaucoup de futures mamans. Il est important de savoir les distinguer pour se préparer au mieux à un éventuel accouchement.

Dans cet article, nous détaillons les différences.

La rachianesthésie : tout savoir sur cette dernière ?

La rachianesthésie incarne une méthode d’anesthésie qui est loco-régionale souvent conseillée en chirurgie. Celle-ci est semblable à la péridurale mais plus simple à mettre en place. La rachianesthésie va consister à injecter un anesthésique au niveau du liquide céphalorachidien se trouvant dans l’espace situé entre les vertèbres lombaires. C’est de cette manière, que la substance anesthésiante va pouvoir faire effet sur le canal médullaire.

Les avantages de la rachianesthésie

La rachianesthésie présente un certain nombre d’avantages tels que :

  • Réduire les douleurs après l’opération en étant combinée à de la morphine,
  • Réduire les effets causés par l’anesthésie générale comme les nausées, les vertiges et les réveils difficiles,
  • Écarter l’intubation, qui cause souvent un mal de gorge et qui reste compliqué à réaliser dans certains cas,
  • Pouvoir manger et boire plus vite après son intervention,
  • Rester conscient durant son intervention.

La péridurale : une méthode semblable à la rachianesthésie

La péridurale un type d’anesthésie qui est loco-régionale et le plus souvent mise en place par un anesthésiste-réanimateur. Son rôle principal est de diminuer ou de faire disparaître les douleurs pendant un accouchement afin qu’il soit plus simple. C’est l’une des méthodes les plus courantes dans la réalisation de césariennes. Son principe va consister à empêcher les effets de douleurs de l’utérus d’être transmis en procédant à une piqûre au niveau des nerfs utérins. La péridurale peut aussi être sollicitée pour effectuer tout type d’opération chirurgicale dans des zones de l’abdomen.

Les avantages de la péridurale

La péridurale présente un certain nombre d’avantages tels que :

  • Des douleurs de contractions atténuées,
  • Un accouchement maîtrisé,
  • La vit mieux le moment,
  • Le stress réduit ce qui permet à la maman d’accueillir son bébé sereinement.

Les différences permettant de distinguer la péridurale de la rachianesthésie

La péridurale et la rachianesthésie sont semblables mais pas tout à fait les mêmes. Chacune d’entre elles est utilisée dans un contexte bien précis. Dans cette partie, nous présenterons les éléments qui permettent de les différencier, à savoir :

  • La zone d’injection,
  • Le temps d’effet,
  • La quantité injectée,
  • Le cathéter utilisé.

La zone d’injection

La péridurale doit être injectée dans la zone de la dure-mère qui couvre la moelle épinière. La rachidienne est injectée au niveau de l’espace rachidien du patient. Par ailleurs, la péridurale va être administrée dans une couche sèche, tandis que la rachidienne sera injectée au niveau d’une zone devant être humide.

Le temps d’effet

La péridurale met 20 minutes afin que son effet puisse être ressenti par le patient et dure plus longtemps, elle est idéale pour les accouchements par voie basse. La rachidienne quant à elle, est plus rapide et agit en quelques instants. Cependant, elle ne dure pas longtemps et est recommandée en cas de césarienne.

La quantité injectée

Étant donné que la dure-mère est épaisse et assez résistante, la péridurale devra être injectée en quantité conséquente pour faire effet. En revanche, la rachidienne sera injectée en faible quantité car elle regagne vite la zone de la dure-mère pour couvrir la moelle épinière.

Le cathéter utilisé

La péridurale, est injectée avec un cathéter assez épais, dont un qui sera fixé et un autre servira à ajouter des doses à répétition afin de contrôler les douleurs incessantes. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est sollicité dans les accouchements par voie basse. Pour ce qui est de la rachidienne, le cathéter est plus fin, étant donnée qu’il est administré dans la moelle épinière en une fois. L’anesthésie rachidienne ne nécessite pas de maintenir le cathéter en place, mais requiert une vérification de la saturation du pouls et de la pression artérielle.

Vous êtes ici : Accueil » Santé » Quelle est la différence entre la péridurale et la rachianesthésie ?

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour profiter du meilleur de l'actualité people & télé-réalité au quotidien !

Sera utilisé conformément à notre politique de confidentialité