Castlevania (Netflix) revient pour une quatrième saison !

La saison 4 de Castlevania, série lancée en 2017, a bien été confirmée par Netflix ! De quoi ravir les fans de Trevor Belmont. 

Dans une courte vidéo publiée sur Twitter, le géant du streaming a confirmé l’arrivée de la quatrième saison de !

Netflix n’a toutefois pas encore donné d’indications concernant le nombre d’épisodes de cette saison, ni même de date de sortie. En attendant, les fans de la série peuvent visionner les dix épisodes de la saison 3 de Castlevania, qui viennent tout juste de paraître.

Pour rappel, la série Castlevania, écrite par Warren Ellis, est produite par Powerhouse Animation. Au casting de cette production : Richard Armitage (Trevor Belmont), James Callis (Adrian Alucard Tepes), Graham McTavish (Dracula) et Alejandra Reynoso (Sypha Belnades). L’histoire de la série se base notamment sur les jeux Castlevania III : Dracula’s Curse et Castlevania : Curse of Darkness.

Castlevania, série animée adaptée du jeu vidéo éponyme

Pour créer le scénario de Castlevania, les showrunners de la série se sont inspirés du jeu « Castlevania III: Dracula’s Curse ». Dans ce jeu, Lisa arrive au château de Dracula pour vivre une histoire d’amour avec ce dernier. Malheureusement, vingt ans plus tard, cette dernière se retrouve accusée par l’Église de sorcellerie et brûlée. Désespéré, Dracula décide alors de lancer une armée pour venger son amour perdu. Le seul espoir réside alors en Trevor Belmont, chasseur de vampires issu d’une grande famille, mais également quelque peu alcoolique.

Cette série à l’esthétique et l’ambiance gothiques a su se doter de dessins simples, mais néanmoins non simplistes. De nombreux jeux de lumière viennent notamment mettre en valeur les scènes et les personnages. Quant à la couleur rouge, omniprésente, elle permet de renforcer l’ambiance vampirique de la série. Certaines scènes, notamment lorsque Dracula joue avec les flammes, ont permis de produire des images d’une rare beauté dans le monde animé.

Les fans du jeu vidéo d’origine sont ravis par la réalisation de Castlevania, dont les épisodes y font constamment référence. Il est ainsi possible de contempler des plans larges durant lesquels le personnage principal balance son fouet aux petits objets brillants, afin d’attirer notre attention. Le doublage, très bien réalisé avec des voix très graves concernant celles de Dracula et de Trévor, permet de renforcer d’autant plus le sentiment d’oppressement profond que véhicule la série.

Bien que quelque peu incomplet, le scénario de Castlevania demeure bon. La narration du jeu vidéo et l’adaptation qui en est faite sont donc réussies, avec une vraie histoire par épisode. Les dialogues sont fluides et les personnages réellement attachants.

La série Castlevania est également intéressante puisqu’elle se dote d’un véritable propos au sujet de la religion, l’Église étant dépeinte comme le refuge de vieillards corrompus, aux idées extrémistes. Cependant, alors que la série aurait pu facilement tomber dans le manichéisme, elle s’en sort brillamment en faisant apparaître plusieurs personnages contre-balançant ceux de l’Église. Au final, la série Castlevania semble avant tout diffuser un message plus anti-institutionnel qu’anticlérical.

En bref, cette production télévisuelle promet donc des saisons de très bonne qualité, si toutefois les dessinateurs et les scénaristes demeurent les mêmes.


Avatar

Hugo Moratus

Passionné depuis mon plus jeune âge par le web, j'ai passé un bac L avant de me tourner vers la rédaction. Aujourd'hui, j'essaye de lier ces deux passions !