Nouveau test de dépistage du coronavirus : des résultats en 30 minutes

Si vous souhaitez vous faire dépister aujourd’hui, vous pouvez opter pour un test PCR. Il y aura toutefois une autre méthode dans les prochains jours.

Coronavirus
Source : capture Pixabay

Aujourd’hui, certains Français sont réticents à l’idée de réaliser un test avec l’écouvillon. Ce dernier doit pénétrer dans le nez et cela reste plus ou moins douloureux en fonction des personnes. Dans tous les cas, il est actuellement le plus fiable. Il faut par contre attendre les résultats et ils sont transmis sous 24 heures. Cela engendre donc un isolement jusqu’à ce qu’ils soient connus, mais un nouveau format s’apprête à faire son entrée sur le marché. Ce sont des tests antigéniques et les réponses seront apportées en une demi-heure seulement.

Le test antigénique sera opérationnel cette semaine

Ce n’est pas une rumeur qui se propage sur les réseaux sociaux puisque l’information a été validée par Olivier Véran, le ministre de la en . Selon ses déclarations partagées à France Inter, ils devraient être diffusés dans un premier temps à l’AP-HP et ils pourront être prochainement distribués à tout le monde. Il y a toutefois un problème à prendre en compte, car, selon certains experts, le test PCR serait beaucoup plus efficace même si les résultats sont transmis sous 24 heures.

  • Le but de la diffusion de ce test concerne le temps d’attente, il y a des files très longues dans les laboratoires.
  • Pour éviter que l’attente soit trop longue, les tests seront réalisés plus rapidement afin de gagner du temps et de désengorger ainsi les laboratoires.
  • Les tests PCR sont très efficaces, mais les résultats sont connus sous 24 heures en général sauf lorsque les demandes explosent.

Dans les lieux qui sont clairement surchargés, les tests antigéniques pourraient donc être utilisés, cela permet de savoir si le patient est atteint ou non par le coronavirus en 30 minutes seulement. Par contre, ne vous réjouissez pas trop vite, car, malheureusement, la méthode pour le prélèvement reste la même. Vous avez donc un écouvillon qui est inséré dans la narine et cela peut être plus ou moins douloureux en fonction des personnes. La réalisation est par contre différente.

Comment fonctionne le test antigénique ?

Le déroulement est similaire au départ avec le grand coton-tige qui est inséré dans la narine afin de récolter des protéines du virus. Il faut normalement être assez loin dans le nez pour que le prélèvement soit intéressant. Par contre, avec le test antigénique, vous devez déposer le contenu sur une bande. Lorsque celle-ci est colorée, vous aurez un résultat positif, cela montre que le coronavirus est présent dans l’organisme du patient. Par contre, lorsque la couleur n’est pas au rendez-vous, le test est négatif. Finalement, le mode opératoire mis à part le grand coton tige reste similaire à celui identifié pour un test de grossesse.

Depuis quelques semaines, la France affiche une hausse considérable des patients avec plusieurs milliers de contaminations toutes les 24 heures. Les Français se massent dans les laboratoires qu’ils soient traditionnels ou éphémères. Par contre, avec le test antigénique, le but est de gagner du temps et de réduire les files d’attente. Cela permettra sur le long terme de dépister encore plus de personnes pour tenter de contrôler bien sûr la propagation du virus. Il ne faut pas oublier que des personnes atteintes sont parfois contraintes d’attendre plusieurs jours avant d’avoir une place dans un laboratoire et cela peut être problématique pour tout le monde. Dans certaines zones, le test antigénique évitera alors ces désagréments.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.