Amélie de Montchalin parodiée et menacée après une fausse déclaration ! C’est le choc !

Amélie de Montchalin se retrouve dans une situation très délicate et un appel au meurtre a même été lancé sur les réseaux sociaux.

Amélie de Montchalin
Source : capture YouTube

Si vous ne connaissez pas Amélie de Montchalin, sachez qu’elle est secrétaire d’État aux affaires européennes. Elle reste assez discrète et vous ne pourrez pas la découvrir très souvent dans les médias ou encore à la télévision. Elle se retrouve toutefois en Une de la presse sans forcément qu’elle soit responsable.

En effet, la phrase attribuée à Amélie de Montchalin est une fausse déclaration et elle n’a jamais prononcé ou écrit ses mots.

Amélie de Montchalin
Source : capture Twitter

Les dégâts du compte parodique de l’Élysée

Certains ont tendance à croire tout ce qu’ils peuvent découvrir sur le Web avec les conséquences que cela peut engendrer. De ce fait, lorsqu’une phrase éventuellement prononcée ou écrite par Amélie de Montchalin est relayée sur Twitter, il n’en fallait pas plus pour que le Web s’enflamme inutilement. Internet est un outil incroyable et positif, mais il peut être aussi très négatif à cause de l’usage que certains peuvent en faire.

De ce fait, il n’est pas surprenant de constater qu’une telle situation peut se dégrader en l’espace de quelques heures.

  • Amélie de Montchalin est donc ciblée par des critiques, elle est même menacée de mort pour cette fausse phrase.
  • Le compte parodique de l’Élysée est à l’origine de cette phrase qui est désormais sortie de son contexte et elle refait surface.
  • Les commentaires ont forcément été nombreux sur la toile et Amélie de Montchalin est vivement critiquée pour des propos qu’elle n’a pas tenus.
Amélie de Montchalin
Source : capture Twitter

Il y a un âge, lorsqu’on devient un poids financier très important pour la société, où la question de la fin de vie anticipée doit être posée, il faut en finir avec les tabous.

Cette citation n’est donc pas de la secrétaire d’État aux affaires européennes, il faut souvent être vigilant, car le Web dévoile tout et n’importe quoi sur des sujets parfois très graves.

Deux drames en 2018 et 2019 sur le Web

La phrase a été dévoilée sur ce fameux compte Twitter en Septembre 2018, elle avait donc rapidement connu le buzz à l’époque et ce fut à nouveau le cas un an plus tard à savoir en 2019. Alors que la France se retrouve dans une situation complexe notamment avec les décès dans les EHPAD, la phrase a refait surface et elle cause toujours autant de dégâts. Soyez alors vigilant lorsque vous surfez sur le Web surtout lorsque vous constatez que la mention parodique est au rendez-vous. Les propos sont de ce fait inventés, il est inutile de les propager, car ils peuvent avoir des conséquences désastreuses.

Les internautes ne se méfient pas comme peuvent le prouver les plus de 600 commentaires rédigés sous le tweet.

Amélie de Montchalin
Source : capture Twitter

Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.