Coronavirus – Le déconfinement est menacé : le Gouvernement français prolonge l’état d’urgence sanitaire

En raison de la situation exceptionnelle que vit la France actuellement, le Gouvernement souhaite prolonger l’état d’urgence sanitaire. Avec cette mesure, le déconfinement n’en serait pas vraiment un…

Olivier Véran et Edouard Philippe : ils veulent prolonger l
Source : Closer

Tout le monde s’accorde à le dire : pour la santé des français, mieux vaut prendre le moins de risque possible. Et pourtant, le temps commence à être long. Les français veulent revoir leurs proches et l’annonce du leur a donné une lueur d’espoir !

Mais le déconfinement prononcé pour le 11 Mai n’apportera pas satisfaction à ceux qui pensent pouvoir reprendre une vie plus normale. Le Gouvernement souhaite reconduire l’état d’urgence sanitaire, en vigueur depuis mars, jusqu’à fin juillet.

Edouard Philippe est mobilisé sur la question de l'état d'urgence sanitaire
Source : Ouest-France

L’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 23 Juillet en France ?

L’état d’urgence sanitaire est en réalité une mesure exceptionnelle qui peut être décidée par le Conseil des Ministres si la France fait face à une catastrophe sanitaire mettant en danger la santé de la population. Le Gouvernement peut aussi agir sans le vote des députés et sénateurs sur plusieurs cas : confinement, contrôle des prix, interdiction des rassemblements… Avec le coronavirus, cet état d’urgence a déjà été prononcé pour deux mois et devait prendre fin le 23 Mai.

Cependant, le Gouvernement français souhaite reprolonger cet état d’urgence au vu de la complexité de la situation et il s’étalerait donc du 24 Mai au 23 Juillet.

Le nouveau texte va être présenté ce samedi. Il prévoit de nouvelles dispositions qui n’avaient pas été prises sur la période précédente. En effet, Edouard Philippe souhaiterait tout d’abord retirer la disposition de l’Article 2 imposant à une personne infectée d’être isolée.

Olivier Véran et le Gouvernement souhaitent reprolonger l'état d'urgence sanitaire
Source : Europe 1

De plus, l’article 6 suscite de nombreuses indignations. Celui-ci concerne le fichier d’information qui peut être tenu par le Ministre de la Santé (Olivier Véran en France) ayant pour but de lutter contre la propagation du virus. Ce système d’information peut notamment « comporter des données de santé et d’identification ».

C’est ce point qui n’est pas apprécié par certains politiciens, comme c’est le cas de Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs Les Républicains (LR). Il s’est exprimé au sujet de cet article : « L’article 6 crée un nouveau fichier qui me semble plus intrusif que ne l’était l’application StopCovid​ ». L’application a d’ailleurs donné lieu à un vote.

Une période compliquée pour le Gouvernement : le déconfinement va-t-il être bien fait ?

En plus du prolongement de l’état d’urgence sanitaire voté ce samedi 2 mai, le Gouvernement doit aussi continuer à travailler sur les modalités finales du déconfinement. Beaucoup de choses ont été dites mais on ne sait toujours pas aujourd’hui démêler le vrai du faux. Les points les plus sensibles sont notamment la réouverture des écoles, surtout avec l’inflammation cardiaque qui sévit en ce moment chez les enfants, et la polémique sur la vente des masques.

Les français ont peur de l'arrivée du déconfinement
Source : Actu.fr

Avec tout ce qu’il reste encore à voir avant le 11 mai, les français se demandent si le Gouvernement va réellement pouvoir présenter un vrai plan de déconfinement. Le déconfinement qui semblait il y a peu la solution pour libérer les français n’est plus qu’un vague souvenir.

Tout est politiquement flou : les parents ne savent pas si les enfants vont retourner à l’école, les entreprises ne savent pas si elles pourront rouvrir leurs bureaux et la population ne sait pas si elle sera en mesure de retrouver ses proches.


Marion Keller

Marion Keller

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire et écrire. J’ai commencé un nombre incalculable de romans mais j’avais constamment besoin de renouveau. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la rédaction web pour produire des contenus courts et éducatifs. En ce sens, les actualités sont parfaites pour moi et j’aime les rédiger pour vous !