Serge Gainsbourg : entre drogue et maladie, que devient Bambou sa dernière femme ?

Bambou est la dernière femme du chanteur. Pendant dix ans, ils ont partagé la vie l'un de l'autre jusqu'en 1991, année de la mort du compositeur star.

serge-gainsbourg
Source : Voici

Serge Gainsbourg : homme à femme

Si les Français se rappellent de Serge Gainsbourg comme et chanteur de renom, l’homme derrière des dizaines de tubes intemporels, il y a également le Serge Gainsbourg homme à femmes. Ses conquêtes sont en effet nombreuses, son charisme et son talent attirant les jeunes femmes.

Jugez par vous-même : Élisabeth Levitsky (une jeune fille russe d’aristocrate qu’il épouse en 1957), Françoise-Antoinette Pancrazzi (dites princesse Galitzine, ils se marient en 1964)), (une relation de 88 jours uniquement mais qui passionne cependant la presse et les médias), Jane Birkin (mère de ), Bambou donc, mais également Constance Meyer, qui sera sa maîtresse de 1985 à sa mort.

Source : Instagram

Bambou, sa dernière femme, a connu l’enfer de la drogue

La carrière de chanteuse de Bambou n’aura jamais décollé malgré l’aura de son mari. Son album Made in China, sorti en 1989 et composé par Gainsbourg, est un échec. En revanche, elle sera une mère comblée puisqu’elle donnera naissance au quatrième enfant de Serge : Lucien, dit Lulu.

Le jeune homme est désormais actif sur les réseaux sociaux et n’hésitent pas à se confier sur ses parents, et sur sa mère plus précisément. Il avait de cette manière expliqué qu’elle ne lui avait pas caché avoir sombré dans la drogue, et notamment l’héroïne :

« Elle va bien. Elle a eu quelques problèmes de santé, mais ça va mieux. Elle fait très attention à elle, elle a pris un peu de poids (…) Elle ne m’a jamais caché être tombée dans la drogue. On ne parle pas d’héroïne tous les jours, mais elle m’a mis en garde. C’est la pire des addictions, le pire cauchemar dans lequel tu puisses tomber »

Source : Instagram

Après la mort de son mari, Bambou a vaincu une leucémie

Dans les colonnes du magasine Vogue en 2010, elle se confiait sur son état de santé et notamment la leucémie qu’elle a combattu. Elle se confie comme une mère qui a souhaité protéger son jeune fils du mieux qu’elle pouvait malgré les terribles circonstances :

« J’ai eu une leucémie. Lulu n’était pas au courant. Alors que j’étais en chimio à l’hôpital, ma mère et lui se sont trouvés face à face. ‘Quand Bambou sera morte, tu viendras vivre avec moi’, lui a-t-elle dit. ‘Pourquoi, maman va mourir ?‘ a dit Lulu, blême »

C’est depuis ce moment-là que Bambou a décidé de couper les ponts avec sa mère. Elle a réussi à vaincre la et apparaît toujours plus proche de son fils. Il n’hésite en effet pas à lui faire de jolies déclarations sur Instagram.

Source : Instagram

Pour son fils, Bambou est un exemple de femme forte

En 2018, il lui dédia en effet une publication sur le réseau social pour lui témoigner tout son amour à l’occasion de son anniversaire :

« Laissez-vous vous dire deux mots sur la magnifique femme à mes côtés. C’est une femme extrêmement forte. Malgré une enfance difficile, elle n’a jamais renoncé à la vie. Elle a même rencontré un homme bon qui s’est avéré être l’amour de sa vie. Croyez-moi, cette femme est sage, intelligente, mais surtout, elle est aimée. Maman, tu m’as tout appris. Tu m’as élevé avec tout l’amour que tu pouvais donner, je ne serais pas l’homme que je suis aujourd’hui sans toi. Je t’aime profondément pour toujours. C’est dit, joyeux anniversaire maman »

Une belle déclaration qui montre qu’on peut être une personnalité publique tout en étant un parent aimant, présent et dévoué. Renaud aimerait certainement en faire de même, lui qui souffre de l’absence de son fils.

 

 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.