Rentrée des classes : ce que le gouvernement propose pour aider les familles !

L’année a été difficile pour un grand nombre de ménages, suite à la crise du Coronavirus. Le gouvernement a donc décidé de donner un coup de pouce aux familles les plus modestes.

La rentrée des classes est chaque année une période plutôt coûteuse pour les Français, et davantage encore pour les familles avec enfants. En effet, elle est à l’origine de nombreuses dépenses pour ces dernières, qu’il s’agisse d’acquérir des fournitures scolaires, d’acheter une nouvelle paire de chaussures au petit dernier qui a pris une pointure pendant l’été, ou quelques vêtements d’automne pour des ados qui grandissent rapidement. Les dépenses s’élèvent chaque année à plusieurs centaines d’euros, ce qui peut s’avérer important, surtout après la période estivale.

Mais cette année est sans le moindre doute encore un peu plus difficile à gérer pour les Français, qui subissent de plein fouet la crise du . Celui-ci est en effet à l’origine de licenciements, de périodes de technique, qui ont pour conséquence une diminution importante des revenus.

Fort heureusement, le a mis en place différentes mesures cette année pour accompagner les Français, et la rentrée 2020 ne fera pas exception à la règle.

Une aide sociale attendue par les parents

L’ARS est une aide financière que les parents français connaissent bien : l’Allocation de Rentrée Scolaire est en effet versée chaque année, en dessous d’un certain plafond de revenus, de manière à alléger les dépenses de rentrée scolaire. Si elle est attribuée sous condition de ressources, elle concerne néanmoins un grand nombre de ménages aux revenus modestes.

Cette année, pour soulager les familles, l’ARS sera versée un peu plus tôt que d’habitude, de manière à ce que les dépenses liées aux enfants et adolescents puissent être absorbées au plus tôt. Ainsi, en métropole, ainsi qu’en Guadeloupe et Martinique, le versement se fera à partir du 18 août. La date est même avancée pour deux départements, Mayotte et la Réunion, dont la rentrée aura lieu plus tôt, respectivement les 17 et 24 août. Les virements seront donc effectués en tout début de mois d’août, autour du 4.

Comment obtenir cette aide ?

Cette année, les parents ne doivent pas dépasser 25 093€ de ressources, pour le premier enfant. Dès le second enfant, et pour chaque membre de la famille supplémentaire, il faudra ajouter 5791€ au plafond de ressources maximal.

À savoir : cette année, c’est le revenu de l’année 2018 qui sera pris en compte pour vous attribuer ou non l’ARS.

Un petit plus de 100€ pour 2020

Comme nous l’évoquions en préambule, l’année 2020 a été particulièrement difficile pour les Français, et en particulier ceux qui ont subi des baisses de revenu durant la période de confinement, ou à l’issue de celle-ci. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a décidé d’offrir un petit coup de pouce complémentaire aux familles. Dans son discours du 15 juillet, le premier ministre, Jean Castex, a annoncé qu’une hausse de 100€ serait appliquée à l’ARS exceptionnellement, pour cette année.

Ainsi, les montants versés seront plutôt intéressants. Selon l’âge, ils s’élèveront à 469,95€ au minimum, et pourront aller jusqu’à 503,88€ au maximum, s’il s’agit d’un enfant de plus de 15 ans et de moins de 18 ans. En effet, les sommes sont plus importantes pour les enfants plus âgés.

À l’heure actuelle, on ne sait pas encore si l’augmentation de 100€ qui a été proposée est brute ou nette : cela pourrait faire varier son montant de quelques euros. Néanmoins, cette informations devrait rapidement être évoquée.