Coronavirus : dans quelles communes est-il obligatoire de porter le masque à l’extérieur ?

Le masque de protection est désormais obligatoire pour l’ensemble de vos déplacements en extérieur, dans de nombreuses communes de France. Découvrez lesquelles !

Le masque de protection n’a de cesse de faire , en ces temps de . S’il y a encore quelques mois, les citoyens se plaignaient de ne pas pouvoir s’en procurer, aujourd’hui certains manifestent, parce qu’ils doivent le porter impérativement. S’agissant d’un dispositif de protection, cela n’a pourtant rien d’étonnant : en ces temps de , seul un vaccin pourrait améliorer la situation de manière efficace. Mais tant que celui-ci ne sera pas proposé à la vente, il sera malheureusement nécessaire de se protéger.

Aujourd’hui, de nombreuses communes imposent le port du masque à l’extérieur, au grand dam de nombreux Français qui ont du mal à le supporter. Mais quelles sont les villes qui sont concernées pour le moment ? Quelles sont les conditions ?

De nombreuses grandes communes sont concernées

L’information est tombée le 31 juillet dernier : sous décision préfectorale, on a désormais le droit d’imposer, ville par ville, le port du masque à l’extérieur, pour les promeneurs. De nombreuses villes sont aujourd’hui concernées, et le nombre n’a de cesse d’augmenter jour après jour.

Tout d’abord, et l’information est arrivée hier, sera désormais concernée par un arrêté préfectoral, obligeant les citoyens à porter le masque dans certaines zones particulières. La liste des endroits concernés n’est pas encore terminée, mais vous pourrez trouver de nombreuses informations sur le site de la préfecture.

La ville de Toulouse est elle aussi concernée, à compter du 5 août. Il s’agira en particulier de certains lieux à forte affluence comme les marchés par exemple, et seulement à certains horaires.

La ville de Lille a déjà adopté le port du masque obligatoire depuis quelques jours, tout comme près de 70 communes de Mayenne, département fortement touché par l’épidémie.

On pourra également évoquer Gruissan, Barcarès, Biscarosse, le Grau du Roi, Canet-en-Roussillon, Mimizan, qui sont des lieux fortement touristiques, et où l’on trouve un grand nombre de promeneurs, en particulier sur les marchés, ou dans les centres des villes.

L’île de Ré est aussi concernée, dans certaines communes bien sûr, ainsi que Nice, Cannes, Honfleur, Perros Guirec, Dax, Saint Malo, Biarritz, Orléans, Argelès-sur-Mer ou La Rochelle.

Le Finistère est un département fortement touché, ainsi que les Côtes-d’Armor, de nombreuses communes du département sont concernées, notamment pour les marchés de plein air, qui sont particulièrement fréquentés, surtout à cette période de l’année.

Des amendes pour les contrevenants

Bien évidemment, si vous ne vous pliez pas aux nouvelles règles, des amendes sont prévues. Pour les plus classiques, il s’agit de montants allant de 35 à 135€. En cas de récidive, en revanche, il se peut que les montants soient un peu plus importants malheureusement. Il est donc important de bien respecter les différentes réglementations selon votre commune.

Pour trouver de plus amples informations, vous n’avez que l’embarras du choix : vous avez notamment l’opportunité de vous rendre sur les comptes de votre préfecture. Généralement, les informations importantes s’y trouvent, et vous pourrez ainsi vous documenter de manière fiable, sur la bonne conduite à tenir.

N’hésitez pas également à vous rendre sur le site web de votre commune, ou sur celui de votre conseil général, de manière à approfondir encore les informations, et ainsi prévoir le masque à chaque fois que cela sera nécessaire : cela vous évitera bien des déconvenues, sans le moindre doute.