Vacances d’été : une rumeur fait état de cas de coronavirus sur l’île d’Oléron !

L’île d’Oléron séduit de nombreux touristes chaque année, qui sont attirés par la beauté de l’endroit, et son authenticité. Mais une rumeur fait état d’un nombre important de cas sur ce territoire : qu’en est-il de la situation ?

L’île d’Oléron est une destination de choix pour l’été, grâce à ses nombreux atouts. Située en Charente Maritime, elle prend place juste en dessous de l’île de Ré, avec laquelle elle partage de très nombreux atouts : côtes naturelles, grandes plages de sable clair, tranquillité, et bien d’autres encore. Tous les ans, les touristes affluent en direction de ce petit bout de terre tout proche du continent, mais cette année fait figure d’exception pour toutes les destinations touristiques. En effet, le coronavirus a poussé de nombreux Français à ajourner leurs vacances, voire même à les annuler.

Si le tourisme est en baisse, il n’en est pas inexistant pour autant, et l’île d’Oléron prévoit de recevoir des vacanciers cette année encore, en dépit de la situation.

C’était sans compter sur une qui a fait frémir un grand nombre de touristes, prêts à y déposer leurs valises pour quelques semaines. De nombreux cas de coronavirus auraient été détectés sur place, avec un cluster important et plutôt menaçant. La rumeur indiquait également qu’un aurait été fermé justement de par cette résurgence de contaminations, au sein de ce petit territoire.

Qu’en est-il exactement ? Cette rumeur est-elle fondée ? Pourrez-vous voyager sur l’île d’Oléron en toute sécurité cette année ?

Ce que dit la rumeur

La rumeur liée à l’île d’Oléron est plutôt stressante pour les vacanciers en train de boucler leurs bagages, en particulier pour ceux qui prévoyaient d’occuper un camping sur place. Selon cette dernière, 123 cas auraient été recensés à Château d’Oléron, un chiffre alarmant sur une petite commune comme celle-ci, en particulier en période d’affluence touristique.

Certains auraient également évoqué la fermeture d’un camping sur place, suite à la découverte de ces nouveaux cas et de ce cluster actif. La rumeur s’est alors répandue partout où cela est possible : sur les , les marchés, entre les habitants. Et en quelques jours, elle a réussi à alarmer un grand nombre de futurs vacanciers amoureux de la région, se demandant s’il était bien raisonnable de voyager sur place dans ces conditions.

Info ou intox ?

Après quelques jours, la rumeur a fini par s’émousser, démentie par de nombreuses personnalités, qui ont affirmé qu’aucune de ces informations n’étaient vraies, pour le plus grand bonheur des vacanciers, qui pourront fouler le sable de l’île cet été sans risque potentiel.

Selon l’ARS, ou Agence régionale de santé de l’Aquitaine, la Charente Maritime n’a fait état d’aucun test positif parmi les 249 effectués entre le 17 et le 20 juillet. De ce fait, il est tout simplement impossible que l’île d’Oléron soit affectée à ce point par des contaminations, le nombre de cas étant nul au sein du département. Les nombreux touristes prêts à partir peuvent donc se réjouir !

Concernant la fermeture du camping

Pour ce qui a trait au camping qui aurait potentiellement été contraint de fermer ses portes, il s’agirait tout simplement d’une confusion : en effet, un centre de vacances accueillant des colonies de vacances durant l’été n’a malheureusement pas pu ouvrir ses portes cette année. En effet, le a été fatal pour celui-ci, impliquant l’annulation des colonies programmées, ainsi que le recul des différents partenaires du centre. Il est donc fort probable que ce centre du Moulin de la Côte ait été confondu avec un éventuel camping.

Enfin des nouvelles réjouissantes pour l’été, bonnes vacances !