Vacances de la Toussaint : Le moral des professionnels du tourisme est en berne ! Cela vire à la catastrophe…

Si certains professionnels du tourisme pensaient rattraper leur saison 2020 avec les vacances de la Toussaint, cela semble compromis.

Vacances
Source : capture Pixabay

Il suffit de regarder les chiffres partagés par les autorités compétentes pour comprendre que le est toujours au rendez-vous dans plusieurs départements. Alors que certains Français ont la crainte de mesures plus drastiques comme un reconfinement, le moral des professionnels du tourisme est en berne. Ils n’ont pas un grand espoir alors que les réservations sont clairement en chute comme le mentionne RTL.

Des de la Toussaint très moroses

Le 17 octobre prochain sera donc le jour des vacances de la Toussaint, mais de nombreux Français opteront pour des congés à domicile si la situation ne s’améliore pas. Les professionnels du tourisme n’ont pas l’espoir de rattraper leur saison déjà entachée au cours de l’été. Les réservations de dernière minute pourraient être intéressantes, mais le secteur est clairement miné.

  • Les vacances d’été n’ont pas été aussi catastrophiques pour tous les professionnels de la santé, car certaines zones ont été privilégiées.
  • Les départements plongés dans la nature ont eu la cote et ce sera sans doute le cas pour les prochaines vacances.
  • Généralement, la période est propice aux rassemblements familiaux notamment pour se rendre sur les tombes.

Avec la crise sanitaire, les familles ne vont pas forcément se retrouver, les déplacements seront alors limités et les réservations ne prendront pas d’ampleur. Dans la plupart des cas, les séjours sont courts, mais, avec le coronavirus qui est toujours présent, les habitudes pourraient changer. Selon le fondateur de Raffour Interactive dont les propos sont repris par 20 minutes, nous apprenons que 4 millions de Français partaient pendant cette période il y a 10 ans.

Les habitudes ont changé, le coronavirus a tout bouleversé

Certaines destinations étaient privilégiées pendant les vacances de la Toussaint comme les États-Unis. Les vols low cost ont également permis à de nombreux Français de voyager sans aucune difficulté et sans dépenser des sommes astronomiques. Les seniors optaient aussi pour des formules réjouissantes au Maghreb, mais l’arrivée du coronavirus a clairement chamboulé toutes les envies. Aujourd’hui, certains ne souhaitent pas rencontrer les seniors à cause du risque, les rassemblements sont alors mis de côté.

Certains Français auraient même décidé de s’imposer une limite pour ne pas se retrouver éventuellement dans un département en rouge. Alors que des pays ont fermé leurs portes, la France peut ainsi optimiser les réservations, mais, avec la crainte d’une seconde vague, d’une nouvelle mesure restrictive et d’un confinement, les Français sont quelque peu frileux. C’est pour l’ensemble de ces raisons que les professionnels du tourisme ne sont pas très enthousiasmés pour cette période. Il faudra ensuite compter sur Noël, les stations de ski pourraient-elles sortir leur épingle du jeu ?


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.