Koh Lanta : Alexandra réagit à nouveau au sujet des critiques violentes qu’elle reçoit sur son physique. Attention propos chocs !

Les femmes sont la cible de critiques indignes alors qu’elles participent à l’émission culte de TF1. Alexandra a décidé de pousser un coup de gueule, à nouveau.

Alexandra répond aux critiques
Source : Instagram

est une émission intégralement basée sur la survie. Les candidats choisis doivent survivre sur une île le plus longtemps possible, en parvenant à s’organiser sur le camp de fortune qu’ils construisent, sans oublier d’être performant durant les épreuves pour espérer aller le plus loin possible, et remporter le chèque de 100 000 euros promis aux vainqueurs. Le programme culte connait toujours un très bon succès, presque vingt ans après son lancement, mais certains trouvent encore le moyen de critiquer les candidats sur leur physique. Et quand on dit candidats, on pense surtout aux candidates, les principales cibles de critiques sexistes qu’on ne devrait plus voir en 2020.

View this post on Instagram

Merci pour tous vos messages qui me rechauffent le coeur 💛💚!!! Quand je vois cette image je me dis que ma tête et ma voix sont prêts pour la réunification !! 😂 Je ne suis pas une "grande gueule", mais en participant à Koh Lanta j'ai voulu m'exprimer, vivre l'aventure à fond et prendre des risques et des initiatives… et que l'on m'entende sans crier (même quand je crie il y en a qui ne m'entendent pas ! 😅) A toi qui t'es moqué de ma voix, de mon physique, de mon état et encore de ma voix 🐔, je n'ai qu'une chose à dire: heureusement que je n'ai pas participé à The Voice ou Miss France…🙂 J'ai le droit d'être "belle" sur Instagram et "moche" sur Koh Lanta ou inversement… Ne me sous-estimes pas parce que je n'ai pas les tablettes du sportif de haut niveau : moi le chocolat je le mange !!!🍫😅 L'habitude d'être jugée au quotidien a décuplé ma niac et je l'exprime aujourd'hui à travers l'aventure. Est-ce parce que je suis une fille que je suis jugée sur des trucs superficiels comme la beauté, le poids, le son de ma voix ou les poils ??? 🤔 On m'a souvent dit que j'avais les épaules trop larges et que je devais arrêter de muscler mes bras car ce n'est pas "beau" sur une femme… moi mes bras j'en ai eu besoin pour porter mes filles, les épreuves de la vie et aujourd'hui les sacs de riz 🍚😁 Encore là au prochain épisode, je vais me battre encore pour mes valeurs 🦸‍♀️ et avec le SOURIRE ! (merci BK💚💚💚) 🙂 #kohlanta #kohlantatf1 #tf1 #reunification #thevoice #missfrance #alexandrakohlanta #vocals #omgvoices #girl #girlpower #fitness #motivation #smile #happy #love

A post shared by Alexandra PORNET 🏝 (@alexandra_kohlanta_officiel) on

Alexandra met les points sur les i sur Instagram

Alexandra fait partie du nouveau casting de l’édition sous-titrée Les 4 Terres. Si elle a commencé l’aventure malade et très affaiblie (au point où peu de personnes, candidats comme téléspectateurs, n’auraient parié sur elle), elle s’est montrée impressionnante durant les épreuves, surtout celles mettant en avant la logique. C’est en grande partie grâce à elle que son équipe a remporté la totalité des épreuves d’immunité, elle qui a également montré sa force par la suite, notamment lors de cette épreuve de confort où les candidats devaient porter des sacs de sable.

En quelques semaines, la jeune femme s’est imposée comme l’une des préférées des internautes, elle qui cache une vraie force derrière sa douceur apparente. Ils sont nombreux à espérer la voir arriver sur les poteaux, et elle reçoit chaque vendredi des centaines de commentaires élogieux. Mais malheureusement, elle est aussi vivement critiquée sur son physique. Sur Instagram, elle avait décidé de réagir au sujet de ces critique honteuses.

« À toi qui t’es moqué de ma voix, de mon physique, de mon état et encore de ma voix, je n’ai qu’une chose à dire : heureusement que je n’ai pas participé à The Voice ou Miss France. J’ai le droit d’être ‘belle’ sur Instagram et ‘moche’ sur Koh-Lanta ou inversement… Ne me sous-estime pas parce que je n’ai pas les tablettes du sportif de haut niveau : moi le chocolat je le mange. L’habitude d’être jugée au quotidien a décuplé ma niac et je l’exprime aujourd’hui à travers l’aventure. »

Alexandra en remet une couche

Auprès du Parisien, Alexandra n’a pas hésité à parler à nouveau des critiques qu’elle reçoit. Elle tient toujours cette même argumentation logique et très juste : « Cela m’énerve mais les filles sont toujours ciblées là-dessus. Je savais à quoi je ressemblais sans maquillage et j’avais conscience que ça ferait des remarques faciles. Mais je tiens à dire que je ne suis pas allée à Koh-Lanta pour faire un concours de beauté… ou même de voix! » La maman met logiquement en avant le sexisme de ces insultes, puisque les internautes qui critiquent les candidats ne s’en prennent qu’aux femmes. C’est le physique des femmes qui est commentée, analysée, critiquée, et jamais celui des hommes (on se rappelle de la polémique ridicule au sujet des poils d’Alix).

Alexandra aime le principe de l’émission qui mêle les hommes aux femmes et se dit ravie d’avoir pu affronter d’autres candidats pendant le tournage : « J’en avais marre qu’on dise qu’une femme n’a pas le droit d’avoir les bras musclés. On me disait ‘il faudrait plutôt travailler le bas’ parce que j’ai les épaules larges. Alors j’étais heureuse de battre des hommes sur le plan physique. Je n’attendais que ça ! ». 

Sa participation est pour elle une belle leçon qu’elle veut donner à ses enfants : « J’ai voulu montrer à mes filles qu’on peut réussir en tant que femme. » Selon nous, sa mission est amplement réussie. Car nous ne retiendrons pas d’Alexandra le fait qu’elle n’était pas maquillée pendant le tournage. Non, nous nous rappellerons de sa force mentale et physique, elle qui a pu se remettre d’une maladie d’entrée de jeu et qui aura montré à plusieurs reprises à quel point elle était une redoutable aventurière, bien plus coriace qu’une Hadja, déjà éliminée, et qui se présentait comme la candidate la plus féroce de l’aventure. L’avenir lui a donné tort, elle qui considérait Alexandra comme un boulet. Et si elle était finalement un boulet de canon ?


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.