Alix victime de violence policière : le procès-verbal des policiers l’accable et la désigne comme responsable

La jeune femme s’était filmée blessée par des policiers qui l’auraient attaqué sans aucune raison, allant même jusqu’à l’étrangler en plein milieu de la rue.

Alix
Source : On voit tout

Il y a quelques jours, le blogueur Aqababe révélait une vidéo dans laquelle on pouvait apercevoir plusieurs policiers s’en prendre à des touristes, dont Alix, en plein milieu de la rue. La vidéo, de mauvaise qualité, ne nous permettait pas de comprendre véritablement l’action. Mais dès le lendemain, la candidate de télé-réalité a pris la parole sur les réseaux sociaux pour expliquer la situation, et demander de l’aide aux internautes.

Alix
Source : NextPLZ

Alix étranglée par un policier : ses propos chocs !

Dès le lendemain de cet altercation, Alix s’est exprimée depuis le commissariat où elle se trouvait avec ses amis. Elle a alors expliqué à ses abonnés que les forces de l’ordre espagnoles s’en étaient prises à son ami Samy sans raison apparente. Face à la violence des policiers, elle aurait filmé la scène, leur demandant d’arrêter car elle possédait des preuves de leur action. 

Mal lui a pris puisqu’ils se sont jetés sur elle. Son téléphone a été subtilisé et la jeune femme a été étranglée. Son témoignage est arrivé alors que la police se trouve en pleine tourmente, notamment à cause de la mort de George Floyd qui a eu une résonance mondiale. Elle clame que son téléphone lui a été pris pour supprimer les vidéos et demande alors aux internautes de partager les vidéos sur les réseaux sociaux afin qu’elle les ajoute à sa plainte.

La jeune femme semble sûre d’elle et paraît ne réellement pas comprendre pourquoi elle et ses amis ont été victimes d’une pareille violence. Mais aujourd’hui, nos confrères de TVMag ont mené leur enquête et ont eu accès au procès-verbal des policiers. 

Samy mis en cause par les forces de l’ordre

Hilona, qui a été tenue au courant de certains détails, nous en avait appris un plus au sujet de l’altercation initiale entre Samy et les policiers. Samy serait lui-même allé voir les policiers pour leur demander de l’aide. Il avait été violemment poussé dans les escaliers par le vigile de la boîte de nuit dans laquelle il se trouvait. « Les flics ont décidé de prendre la défense du vigile et ils ont commencé à pousser Samy« .

Mais le procès-verbal n’apporte pas la même explication. En effet, d’après les autorités, Samy « se promenait dans les locaux de la boîte sans masque de protection tout en dérangeant et en poussant les autres clients (…) Il s’est montré agressif avec eux et avec le personnel de sécurité lorsque la demande lui a été faite de respecter les règles de prévention sanitaires face au Covid-19. »

Les policiers auraient donc simplement tenté de maîtrisé Samy, et Alix est par la suite entrée en scène. D’après les forces de l’ordre, elle les aurait insulté, donné de coups de pieds et griffé. L’attitude d’Alix n’aurait pas changé en direction du commissariat : « Alix Demoisneaux a continué à avoir une attitude agressive, donnant des coups de pied aux portes du véhicule, criant et menaçant les agents en disant qu’elle était très connue en France, qu’elle travaillait à la télévision, qu’elle avait deux millions de followers sur les réseaux sociaux et qu’elle allait ‘nous détruire’« .

Une version qui est donc bien différente de celle d’Alix qui comptait bien obtenir justice comme elle l’a expliqué sur les réseaux sociaux.

Alix
Source : On voit tout

Alix n’a pas encore réagit

La jeune femme n’a en tout cas pas encore publiquement réagit à cette révélation. La candidate de télé-réalité doit très certainement préparé son procès et tente sans doute d’obtenir le plus de preuves vidéos possibles qui pourraient la disculpé. 

On ne saura que dans quelques semaines lors du procès si Alix sortira vainqueur de cette affaire qui avait énormément fait parler. Tout ce qu’on peut dire, c’est que deux versions diamétralement opposées vont s’affronter et une seule parviendra à convaincre le juge.

En pleine épidémie de la covid-19, l’excuse des policiers de faire respecter les normes de sécurité reste en tout cas bien vue et risque fort de faire pencher la balance, surtout dans un pays qui est fragilisé par le coronavirus et qui craint une deuxième vague. Reste à voir comment Alix préparera sa défense ! On lui souhaite en tout cas de sortir gagnante !


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.