Open réagit aux plaintes de fumée avec retard

0
13

La mauvaise qualité de l'air à Melbourne a encore une fois retardé la qualification à l'Open d'Australie, le jeu d'aujourd'hui étant reporté d'au moins trois heures.

Les matchs devaient initialement commencer à 10 heures ce matin, mais il n'y aura pas de jeu avant 13 heures, car la fumée des feux de brousse en cours recouvre la ville.

Cela fait suite au drame d'hier lorsque la slovène Dalila Jakupovic a été contrainte de se retirer de son match après avoir été submergée par une quinte de toux.

Plus:

» Le monde réagit aux horribles scènes de Melbourne Park

» Un test de dépistage positif élimine l'étoile de l'Open d'Australie

Le temps semble susceptible d'intervenir plus tard dans la journée, le Bureau of Meteorology prévoyant une probabilité de 80% d'averses et un orage avec "de fortes chutes possibles".

La qualité de l'air de Melbourne est jugée «malsaine» ce matin, ce qui représente une amélioration par rapport à la cote «dangereuse» d'hier.

"Les conditions à Melbourne Park sont surveillées en permanence et de nouvelles décisions seront prises en utilisant les données sur place et en étroite consultation avec notre équipe médicale, le Bureau de météorologie et les scientifiques de l'EPA Victoria", a déclaré le tournoi dans un communiqué.

"Les données et mesures sur place tôt ce matin étaient similaires à celles d'hier, lorsque la pratique et le jeu ont été suspendus et retardés. Les conditions d'hier devraient s'améliorer tout au long de la journée, ce qui s'est produit."

Le joueur anglais Liam Broad a accusé les organisateurs de traiter les joueurs qualifiés comme des citoyens de seconde classe, notant qu'il pensait que le tournoi proprement dit aurait été suspendu dans des conditions similaires.

"Personnellement, je ne pense pas que les éliminatoires soient traitées de la même manière que les principaux joueurs", a déclaré Broad Le courrier quotidien.

"Je pense que c'est la même chose à chaque tournoi. Peut-être que nous devons gagner le droit d'être traités comme le font les joueurs du tableau principal, mais en même temps, nous sommes tous des êtres humains et il ne fait aucun doute que c'est assez mauvais pour vous de courir dans ces conditions. "

L'ancienne finaliste de Wimbledon, Eugénie Bouchard, a également été prise dans les conditions hier, se plaignant de "pics dans les poumons" pendant son match.

Mais les organisateurs canadiens reconnus étaient dans une position difficile.

"Je ne sais pas ce qu'ils peuvent vraiment faire à part mettre les matchs à l'intérieur", a déclaré Bouchard.

"C'est malheureux parce que nous n'en voulons pas non plus. Le tout est une situation malheureuse.

"Je pense qu'il doit juste y avoir une ligne dans le sable. Une sorte de règle où s'il y a un certain nombre, ou si vous êtes au-dessus, alors vous ne jouez tout simplement pas.

"Je ne sais pas si nos circuits ont cela ou pas. Mais tout comme la règle de la chaleur, il devrait y avoir une règle de qualité de l'air.

"Peut-être que ce tournoi aidera à mettre les choses en place. Nous n'avons pas ce problème souvent mais je pense qu'il devrait y avoir des règlements pour assurer la santé des joueurs."

Racing Victoria a également réagi à la mauvaise qualité de l'air, les réunions à Caulfield et Yarra Valley étant toutes deux abandonnées.

Diffusez chaque match et chaque terrain de l'Open d'Australie sur 9Maintenant. 20 janvier – 2 février 2020.