Mbappe marque deux buts contre Monaco alors que le Paris Saint-Germain gagne – Barbafoot

28

PARIS – Kylian Mbappe a marqué deux fois contre son ancien club alors que le Paris Saint-Germain s'est imposé 4-1 à Monaco mercredi pour gagner huit points d'avance en tête du championnat de France.

Les équipes ont fait match nul 3-3 à Paris dimanche soir, sans doute le match le plus divertissant de la saison, bien que cette fois le PSG ait gardé l'attaque de Monaco silencieuse et dévoilé l'une des pires défenses de la ligue.

Neymar, depuis le point de penalty, et l'ailier Pablo Sarabia ont attrapé les autres buts du PSG, tandis que le milieu de terrain Tiemoue Bakayoko a reculé d'un but tardif pour la neuvième place de Monaco.

Neymar s'est rapproché à la 18e minute lorsque son coup extravagant du centre de Mbappe depuis la gauche a été sauvé par le gardien Benjamin Lecomte.

Mbappe ne s’est pas trompé sur sa chance au 24e, s’accrochant à la passe d’Angel Di Maria depuis le flanc droit, contrôlant le ballon d’une seule touche puis avançant à grande vitesse avant de percer un tir bas devant Lecomte.

Il a tenu à ne pas célébrer le score contre son ancien club, remportant le titre avec Monaco et atteignant les demi-finales de la Ligue des champions en 2017 avant de rejoindre le PSG dans un accord d'une valeur de 180 millions d'euros (200 millions de dollars).

«Vous devez faire preuve de respect. J'ai été découvert ici », a expliqué Mbappe, 21 ans. «J'ai vécu mes premiers grands moments ici.»

Son objectif a été validé après plusieurs minutes de révision vidéo, apparemment pour vérifier si Mbappe était hors-jeu lors de sa course. Cependant, une faute claire sur l'attaquant monégasque Keita Balde menant au but a été négligée par VAR.

Quelques instants plus tard, le gardien du PSG, Keylor Navas, a bien épargné face à l'animé Gelson Martins – l'un des buteurs de Monaco dimanche. Lecomte a repoussé deux autres tirs de l’irrépressible Mbappé avant le penalty de Neymar en première période de blessure.

Cependant, cela a semblé dur pour Monaco, avec l'arrière gauche Layvin Kurzawa qui tournait et semblait heurter délibérément la moitié centrale Kamil Glik, qui était immobile. Neymar a envoyé Lecomte dans le mauvais sens avec une facilité décontractée après un run-up décalé, tout comme il l'a fait dimanche.

L'entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, a reçu un carton jaune après avoir manifesté avec colère contre le quatrième officiel de match au cours de la seconde moitié.

Ce fut une soirée mitigée pour les officiels, sans révision VAR lorsque le bras de l'attaquant monégasque Wissam Ben Yedder a été retiré dans la zone à mi-chemin de la seconde moitié.

VAR a ensuite validé le but de Sarabia à la 72e minute après avoir effectué une passe astucieuse du milieu de terrain Marco Verratti sur la défense.

Neymar a joué Mbappe en bas à gauche dans la première minute de temps de blessure et il a coupé le ballon avec confiance sur Lecomte pour son 13e but en championnat – un derrière le meilleur buteur de la ligue, Ben Yedder.

Bien que Mbappe ait célébré celui-ci, il a déclaré que c'était en réponse à certaines insultes de la foule.

AUTRES MATCHS

Rennes a renforcé son emprise sur la troisième place avec une victoire 1-0 à Nîmes en difficulté.

L'attaquant Adrien Hunou a rebondi sur une frappe opportuniste à la 64e minute alors que Rennes s'est écarté de quatre points de la quatrième place nantaise.

Le demi de centre de Nîmes Pablo Martinez est allé à la tête d'un ballon haut vers son gardien Paul Bernardoni, mais il est tombé de manière invitante à Hanou, qui a fait rouler le ballon avec confiance sur Bernardoni depuis l'intérieur de la surface de réparation.

La troisième place assure une place dans les tours de qualification de la Ligue des champions tandis que la deuxième garantit l'entrée automatique. Marseille, deuxième, a cinq points d'avance sur Rennes avec 18 manches à disputer.

Nîmes est resté embourbé à la 19e place et à trois points d'Amiens au 18e rang – la position des séries éliminatoires de promotion de la relégation.

Amiens a fait match nul 1-1 à domicile contre Reims, huitième.

L'attaquant sénégalais Moussa Konate a égalisé pour Amiens à la 54e après que le milieu de terrain suisse Dereck Kutesa a marqué en première période de blessure.