Alonso impliqué dans l'effroyable crash de Dakar

0
25

Fernando Alonso, double champion de Formule 1, s'est échappé d'une blessure après avoir fait rouler sa Toyota dans un effrayant accident lors de l'étape 10 du Rallye Dakar.

Alonso n'était qu'à deux kilomètres de l'étape de 534 km, quand il s'est approché d'une dune de sable à un angle gênant, la voiture devenant aéroportée et roulant ensuite de l'autre côté de la dune.

La voiture a effectué deux rouleaux complets avant de s'immobiliser, avec Alonso et son copilote Marc Coma indemnes, bien que la paire ait dû retirer le pare-brise cassé de la voiture avant de continuer.

"Déjà en camp avec le Matador", a déclaré Alonso sur les réseaux sociaux après l'étape, traduit de l'espagnol.

"Mis à part le 'trébuchement' initial très heureux de continuer avec l'étape et de terminer une autre journée sans perdre trop de temps en général.

"Maintenant, pour essayer de mettre la vitre avant (arrière) et demain matin, plus!"

La détérioration des conditions a forcé l'abandon de l'étape juste avant la mi-course, Alonso perdant 68 minutes alors qu'il tombait de 10e au 14e.

Carlos Sainz, dont le fils Carlos Jnr a remplacé Alonso dans l'équipe McLaren, continue de diriger le rallye avec seulement deux étapes à parcourir.

C'est la première fois qu'Alonso complète le Dakar. Depuis son retrait de la Formule 1, l'Espagnol n'a pas caché son désir de remporter la "triple couronne" non officielle, composée du Grand Prix de Monaco, des 24 Heures du Mans et d'Indianapolis 500.

Seul Graham Hill a remporté les trois, complétant le trio avec sa victoire en Indy500 en 1972. Parmi les pilotes actifs, Alonso, Jacques Villeneuve et Juan-Pablo Montoya ont remporté deux des trois étapes.