Selon une récente étude la Covid-19 ferait vieillir votre cerveau de 10 ans, voici les conclusions !

Emmanuel Macron a pu le répéter lors de sa dernière allocution, il n’est pas forcément bon d’être atteint par le coronavirus.

Cerveau
Source : capture Pixabay

Le 28 octobre dernier, Emmanuel Macron intervenait à la télévision depuis l’Élysée pour valider le confinement national. Toutefois, il a tenu à rappeler qu’il n’était pas bénéfique d’être atteint par cette maladie puisque les séquelles peuvent être réelles. Certains patients ont toujours des effets secondaires apparemment même après quelques semaines de contamination. Cette étude montre que le Covid-19 pourrait aussi accélérer le vieillissement de votre cerveau.

Comment le coronavirus peut-il agir sur notre cerveau ?

Nous savons que les symptômes sont nombreux, car, si certains sont classiques et se rapprochent de la grippe comme la fièvre, d’autres comme la perte de goût et d’odorat peuvent être plus conséquents. Une étude relayée par le Tribunal du Net montre que le Covid-19 pourrait aussi atteindre le cerveau en favorisant le vieillissement. Cela montre que cette maladie est réellement problématique pour les organismes et qu’il est réellement préférable de ne pas l’avoir.

  • Les scientifiques auraient constaté un déclin mental avec un vieillissement de 10 ans.
  • Des tests cognitifs ont donc été effectués sur les patients atteints par le coronavirus.
  • Ces tests sont importants, car ils sont souvent utilisés pour la recherche de la maladie d’Alzheimer.
  • Les personnes qui n’ont pas été atteintes par le coronavirus ont de bons résultats contrairement aux patients contaminés par le coronavirus.

Certes, ces informations sont à prendre avec des pincettes, car il n’y a pas de certitudes. De ce fait, si vous avez le coronavirus, vous pourriez avoir une forme bénigne. Le gouvernement a tout de même précisé que 98 % des personnes avaient une version traditionnelle, mais les personnes fragiles peuvent être beaucoup plus malades.

Approfondir la recherche pour en apprendre un peu plus

Pour que les résultats soient formels, il aurait tout de même fallu que les tests soient réalisés en amont, c’est-à-dire avant la contamination par le coronavirus et après. La comparaison aurait ainsi pu identifier un véritable déclin mental. Cela reste donc une supposition et c’est un point néfaste supplémentaire qu’il faut lister. Dans tous les cas, d’autres témoignages ont montré que les séquelles pouvaient être importantes. En effet, des patients ont mis parfois de longues semaines à retrouver le goût et l’odorat, d’autres sont constamment fatigués sans, forcément, pouvoir l’expliquer.

Cela vous montre que la protection est indispensable, d’où l’intérêt de porter un masque, de désinfecter les mains et votre environnement avec du gel hydroalcoolique et pensez aussi à respecter le protocole sanitaire sur votre lieu de travail et lors de vos déplacements. La vigilance est forcément de mise.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.