Santé : Quelques astuces pour garder le périnée toujours tonique !

Le périnée est un groupe de muscles jouant des rôles importants dans le maintien de plusieurs fonctions vitales de l’organisme. Chez les femmes, il est plus que crucial de le garder tonifié afin d’éviter les désagréments liés à son relâchement.

perinee femme
Source : Pixabay

De l’état du périnée dépendent plusieurs besoins physiologiques de l’organisme. C’est un organe musculaire dont la présence est utile au . Un périnée en mauvais état ou relâché entraînera des conséquences désagréables. Vu que son action n’est pas clairement ressentie, on ne se rend souvent pas compte du rôle qu’il joue. Beaucoup de personnes ont donc tendance à le négliger. Cependant, il existe plusieurs astuces qui permettront de le maintenir bien ferme et de jouer efficacement son rôle. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus.

perinee femme
Source : Pixabay

Pourquoi le périnée est-il si important ?

Le périnée est constitué d’un ensemble de parties molles qui referment le niveau inférieur du bassin. Il permet de contenir les organes érectiles, les muscles ainsi que différents tissus fibreux. Il soutient de nombreux organes comme la vessie ou le rectum. Un périnée en bon état permet d’éviter la survenue de certaines situations embarrassantes.

Chez une personne dont le périnée est distendu ou relâché, les fuites urinaires peuvent être courantes. Lorsque la personne porte une charge assez lourde, lorsqu’elle rit, tousse ou exerce toute autre activité impliquant la contraction des muscles abdominaux, ses organes internes n’arriveront pas à supporter la pression. Cela occasionne des pertes accidentelles d’urine et même de selles. Dans les cas les plus graves, il peut être question d’une descente d’organe.

Cette dernière situation est beaucoup plus remarquée chez les personnes assez âgées.  Chez les femmes, c’est surtout après l’ qu’elles se rendent compte de son importance. La dilatation de l’utérus et les contractions impactent fortement son fonctionnement. Il est donc important de procéder à sa rééducation. Dans le cas où les méthodes naturelles ne fonctionneraient pas, il faudrait envisager de recourir à une opération chirurgicale ou à des micro stimulations.

Ce que vous devez faire…

Avant tout, la rééducation du périnée commence par les toilettes. Il est important de notifier que la vessie est un organe qui influence l’état de votre périnée. Plus elle est remplie, plus la pression qu’elle exercera sur votre périnée sera forte, ce qui est très dangereux. À long terme, le périnée se distend et aura du mal à effectuer naturellement ses contractions. N’essayez donc pas de retenir l’urine lorsque l’envie vous prend.

Une autre est l’utilisation des boules de geisha. Bien que cet outil ait une connotation pour les pratiques intimes, il est très efficace pour renforcer le périnée. Il suffira d’insérer les deux boules dans l’orifice intime tout en laissant la ficelle à l’extérieur. Elle permettra de les retirer plus tard. Une fois l’insertion effectuée, les muscles des parois reproductrices se contractent instinctivement pour retenir les boules. Si toutefois ce n’est pas le cas, essayez de faire les contractions par vous-même. Faites l’exercice chaque jour pendant quelques minutes.

perinee femme
Source : Pixabay

Il est possible qu’on vous ait déjà conseillé de faire du pour garder votre périnée bien ferme. Cela est vrai, sauf qu’il y a certains pièges que vous devez absolument éviter. Les exercices qui nécessitent beaucoup de contact au sol comme les crunchs (exercice d’abdos, dos au sol) produiront le contraire de l’effet recherché. Misez surtout sur les activités comme la natation, la marche, le ski de fond, le cyclisme ou les raquettes. Elles sont bien plus bénéfiques.

Une autre méthode moins connue, mais tout aussi efficace est de faire des exercices de respiration. Qui pourrait se douter que faire de la méditation ou du yoga permettrait de renforcer le périnée ? Pourtant, cela est bien vrai. Détendez-vous et respirez profondément en gardant l’air comprimé dans vos poumons et expirez lentement en relâchant votre périnée. Répétez plusieurs fois l’exercice et finissez en étirant tout votre corps.


Julien Jimenez

Julien Jimenez

Editeur du site Barbanews.com