Rétinopathie diabétique: Comprendre les maladies oculaires liées au diabète et la perte de vision – Harvard Health Blog

0
68

Aux États-Unis, plus de 30 millions de personnes vivent avec le diabète et environ 7,7 millions de personnes souffrent de rétinopathie diabétique, ce qui en fait la cause la plus fréquente de perte de vision chez les adultes en âge de travailler. La prévalence de la rétinopathie diabétique a considérablement augmenté au cours des 20 dernières années, en raison de l'augmentation du nombre de personnes diagnostiquées avec le diabète.

Comment le diabète affecte-t-il la rétine?

La rétine est le composant capteur de lumière situé à l'arrière de l'œil. Il est composé de vaisseaux sanguins, de cellules nerveuses (neurones) et de cellules spécialisées appelées photorécepteurs qui sont impliquées dans la détection directe de la lumière. La capacité de la rétine à détecter la lumière nécessite de l'énergie, qui dépend de l'oxygène fourni par le sang circulant dans les vaisseaux sanguins.

Dans le diabète, une glycémie élevée endommage les vaisseaux sanguins de la rétine. Ces vaisseaux sanguins endommagés fuient du liquide, saignent et ne fournissent pas suffisamment d'oxygène à la rétine, entraînant une ischémie rétinienne. En conséquence, les cellules rétiniennes commencent à mourir et la rétine est incapable de fonctionner correctement. De plus, le diabète endommage également directement les neurones de la rétine. Ensemble, ces effets provoquent une rétinopathie diabétique.

La perte de vision associée à la rétinopathie diabétique peut initialement affecter la vision centrale en raison d'une affection appelée œdème maculaire diabétique. Ce gonflement de la macula, une partie de la rétine responsable d'une vision nette et centrale, peut entraîner une vision floue et une distorsion des images.

La rétinopathie diabétique avancée est caractérisée par la formation de vaisseaux sanguins irréguliers qui peuvent saigner à l'intérieur de l'œil, provoquant une perte rapide de la vision. Cela entraîne une perte de vision soudaine, semblable à un rideau, car le sang remplit l'intérieur de l'œil. Une aggravation supplémentaire de la rétinopathie diabétique avancée peut entraîner un décollement de la rétine, ce qui nécessite une intervention chirurgicale urgente et peut entraîner une perte de vision irréversible permanente si elle n'est pas traitée rapidement.

Que puis-je faire pour prévenir la rétinopathie diabétique?

L'American Diabetes Association recommande que la plupart des personnes atteintes de diabète maintiennent leur taux d'A1c (une mesure de la glycémie moyenne au cours des deux à trois mois précédents) en dessous de 7% pour prévenir le risque de complications. Comme la glycémie endommage directement les vaisseaux sanguins rétiniens, il existe de solides preuves épidémiologiques que le contrôle de la glycémie se traduit par une diminution de l'incidence et de la gravité de la rétinopathie diabétique.

Afin de réduire les complications cardiovasculaires et microvasculaires du diabète, qui comprennent la rétinopathie, la néphropathie (maladie rénale) et la neuropathie (lésions nerveuses), il est recommandé que les gens atteignent et maintiennent une tension artérielle normale. La réduction de la pression artérielle peut retarder le début de la rétinopathie diabétique, mais il n'est pas clair si le contrôle de la pression artérielle peut modifier le cours de la rétinopathie diabétique établie. De même, la gestion du cholestérol est préconisée pour la gestion globale du diabète, mais il n'est pas clair si cela réduit le risque de rétinopathie diabétique.

Comment savoir si j'ai une rétinopathie diabétique?

Un ophtalmologiste peut diagnostiquer et commencer à traiter la rétinopathie diabétique avant que la vue ne soit affectée. En général, les personnes atteintes de diabète de type 1 devraient consulter un ophtalmologiste une fois par an, à partir de cinq ans après le début de leur maladie. Les personnes atteintes de diabète de type 2 devraient consulter un ophtalmologiste pour un examen rétinien peu de temps après leur diagnostic, puis planifier des examens annuels après cela. Vous devrez peut-être consulter un ophtalmologiste plus fréquemment si vous êtes enceinte ou si vous souffrez d'une rétinopathie diabétique plus avancée.

Que puis-je faire pour prévenir ou ralentir la perte de vision si j'ai une rétinopathie diabétique?

Comme mentionné ci-dessus, les dommages aux vaisseaux sanguins privent la rétine d'oxygène. L'oxygène insuffisant conduit à la production d'une protéine signal appelée facteur de croissance endothéliale vasculaire (VEGF). Le VEGF et son rôle dans les maladies oculaires ont été découverts pour la première fois à la Harvard Medical School.

Actuellement, il existe des médicaments qui peuvent lier le VEGF et améliorer par la suite les symptômes de la rétinopathie diabétique. Ces agents «anti-VEGF» sont injectés directement dans l'œil et peuvent améliorer l'œdème maculaire diabétique, et peuvent même améliorer la gravité de la rétinopathie diabétique. Chez certaines personnes, les stéroïdes injectés directement dans l'œil peuvent également améliorer l'œdème maculaire diabétique. Dans certains cas avancés de rétinopathie diabétique proliférative (la forme la plus avancée de rétinopathie diabétique), les patients peuvent nécessiter une thérapie au laser rétinienne ou une chirurgie rétinienne pour arrêter ou ralentir les saignements et les fuites, pour rétrécir les vaisseaux sanguins endommagés ou pour éliminer le sang et les tissus cicatriciels.