PSG : mauvaise nouvelle avec des suspicions de Covid pour Di Maria

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour le PSG qui semble traverser une période très difficile. Des suspicions de contaminations seraient au rendez-vous.

Di Maria
Source : capture Instagram @angeldimariajm

La saison commence assez mal pour le qui doit déjà se remettre de cette terrible défaite face au Bayern. L’équipe parisienne aurait pu s’imposer, si elle avait joué collectivement, et non individuellement. Le Paris Saint Germain a peut-être appris une mauvaise nouvelle si les suspicions se transforment en des cas positifs. Le se propage en France que ce soit dans les entreprises, les milieux familiaux ou encore le monde sportif. Di Maria et Paredes auraient donc été contaminés, ce sont des suspicions pour l’heure, et non des cas avérés.

Un problème pour la suite de la compétition ?

Lorsque le PSG a affronté le Bayern, vous avez pu constater qu’un encadrement spécifique avait été mis en place avec notamment l’absence d’un public. Il est aussi demandé de supprimer les embrassades et de respecter tous les gestes barrières, mais cela est plus ou moins difficile sur la pelouse à cause des contacts. De ce fait, après des cas avérés à l’OM, ce sont des suspicions qui sont évoquées pour deux footballeurs. Il faudra de ce fait patienter pour savoir si les cas sont positifs, ce qui pourrait avoir des conséquences.

View this post on Instagram

Vacaciones ❤️ cena ❤️ amistad❤️

A post shared by Ángel Di María (@angeldimariajm) on

  • Le match d’ouverture de la Ligue 1 a déjà été reporté à cause de la contamination de plusieurs jours.
  • Un protocole sanitaire a été mis en place pour Paredes et Di Maria en attendant les résultats.
  • Quelques jours de sont au rendez-vous, cela évite de contaminer tous les joueurs par exemple et c’est un peu plus facile pour l’isolement.

Le PSG sera de retour dans la compétition le 10 septembre prochain, il faudra alors que toute l’équipe soit opérationnelle. Dans quelques jours, les footballeurs devront affronter Lens pour la seconde journée de la Ligue 1. Trois jours plus tard, ils seront confrontés à l’OM qui a également connu une période difficile avec des contaminations dans les rangs. Avec la rentrée des classes et le retour dans des entreprises, les autorités compétentes surveillent toutes les structures. Il suffirait que Di Maria soit contagieux et en contact avec un membre de l’équipe pour que le covid se propage comme une traînée de poudre.

View this post on Instagram

Otras vacaciones juntos 😍

A post shared by Ángel Di María (@angeldimariajm) on

Pourquoi des suspicions pour Di Maria et Paredes ?

Il faut savoir que si des symptômes du coronavirus sont identifiés, ce sont des suspicions qui sont au rendez-vous. Des tests sont alors organisés avec les personnes concernées pour savoir si la maladie est vraiment présente. Un isolement de 7 jours est à envisager entre les deux tests. Si le second est positif, l’isolement est alors obligatoire pendant près de deux semaines, le temps que le coronavirus disparaisse au même titre que la contagion. Si le second test est négatif, les joueurs n’ont pas été contaminés, ils peuvent alors reprendre leurs activités respectives.

Des études sont aussi réalisées pour identifier d’éventuelles « personne contact ». Di Maria et Paredes auraient été atteints pendant les vacances alors qu’ils se trouvaient à Ibiza. De ce fait, les contaminations n’auraient pas eu lieu à l’intérieur de l’équipe du PSG. Ils ont toutefois été en compagnie de Cavani. Il faut savoir que si les suspicions se transforment en des cas avérés, il y a de grandes chances pour que le match face à Lens soit remis en cause ou menacé. Les autorités compétentes pourraient se débrouiller sans les internationaux ou alors demander un report de la rencontre à cause des cas avérés.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.