Coronavirus : la révélation de l’OMS est déprimante, le Covid-19 sera « avec nous pour toujours »

Si vous pensez que le coronavirus pourra disparaître prochainement, vous vous trompez selon les données de l’OMS.

Coronavirus
Source : capture Pixabay

Si certains pensent que le Covid-19 sera de l’histoire ancienne dans les prochaines semaines, la réalité serait pourtant bien différente. Certes, les chiffres pourraient montrer une réduction de la contamination, mais le ne disparaîtra pas pour autant. En effet, la responsable des situations d’urgence à l’OMS, Catherine Smallwood a pu se confier dans les colonnes du Parisien et les informations ne sont pas forcément réjouissantes.

Le coronavirus devrait vous accompagner à jamais

Il est arrivé dans de nombreux pays du globe et il n’a pas l’intention de partir. En effet, elle précise que « le virus est avec nous pour toujours » et il y aura seulement des successions de vagues. Le plus grand défi sera alors de contrôler le plus possible la situation en évitant les scénarios les plus chaotiques.

  • Le vaccin ne sera toutefois pas le remède miraculeux, car même avec cette injection, la vigilance sera de mise.
  • Comme c’est le cas pour la grippe, le coronavirus peut muter et les premiers immunisés seront vulnérables.
  • Tout le monde ne pourra pas avoir accès aux vaccins, il faudra donc être patient pour découvrir un avenir meilleur.

Selon cette responsable, nous devons seulement nous inventer « un nouveau normal » en jonglant avec le coronavirus qui n’est pas près de nous quitter. De ce fait, après la seconde vague, une troisième peut-elle être au rendez-vous ? Si vous prenez le temps de surfer sur la toile, vous pourrez constater que des experts sont convaincus que des vagues pourront se succéder tant que la population ne sera pas protégée avec soit l’immunité collective ou les vaccins.

Le coronavirus pourrait être aussi une maladie saisonnière

Généralement, au cours de l’hiver, la grippe revient en force et elle est mortelle puisque plus de 8000 personnes sont susceptibles de décéder au cours d’une saison et les chiffres peuvent atteindre 15 000 décès. Par conséquent, même avec un vaccin, le coronavirus pourrait toujours se transformer en une maladie saisonnière. Dans tous les cas, les zones sont floues par rapport à cette maladie qui reste méconnue que ce soit en France ou à l’étranger. Finalement, la crise sanitaire est apparue en mars dernier et nous n’avons pas amélioré la situation pour autant.

En effet, les Français sont toujours confinés à l’approche des fêtes de Noël, mais il y a peut-être des améliorations au niveau des prises en charge, mais notre pays est tendu au niveau des services de réanimation. Il faut alors apprendre à vivre avec le coronavirus en respectant les gestes barrières le plus possible.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.