Coronavirus : grosse déception, car les traitements testés seraient inefficaces selon un essai

Le seul moyen de lutter contre cette crise sanitaire serait d’avoir un traitement ou un vaccin efficace contre le coronavirus.

Laboratoire
Source : capture Pixabay

Alors que les chiffres ne cessent d’inquiéter les populations, nous avons appris lors de l’interview d’Emmanuel Macron que le virus pourrait empoisonner notre existence jusqu’à l’été 2021. En ce qui concerne les traitements, plusieurs ont été testés dans le cadre de l’essai Solidarity et il a été piloté par l’OMS. Les résultats sont décevants puisque les quatre traitements seraient inefficaces contre le . C’est donc une déception supplémentaire alors que la seconde vague est présente.

Quatre traitements et un effet placebo

Quatre médicaments anti-viraux ont été testés pour tenter de trouver un traitement adapté et efficace pour lutter contre le coronavirus. Si nous avions des médicaments, nous aurions sans doute moins peur de cette maladie qui est dangereuse et mortelle dans certains cas de figure. Malheureusement, aujourd’hui, les solutions sont peu nombreuses et elles ne sont pas dédiées exclusivement au coronavirus. En ce qui concerne le vaccin, il est absent.

  • Les quatre traitements sont donc inefficace selon cet essai qui précise qu’ils offrent seulement un effet placebo.
  • Cela permet de balayer cette solution et de se focaliser sur d’autres, mais au vu de la crise sanitaire, les professionnels se lancent dans une course effrénée.
  • L’essai a porté sur l’hydroxychloroquine, le lopinavir et le remdesivir ainsi que l’interféron bêta.

Ce sont donc près de 11 200 patients qui ont pu rejoindre cet essai pour tenter de trouver au plus vite un traitement adapté à cette situation. Les résultats de l’essai ont notamment été partagés dans le New England Journal of Medicine.

Orienter les recherches vers d’autres pistes

Bien sûr, les résultats sont clairement décevants alors que les populations ont besoin d’espoir au vu de la situation actuelle. La recherche médicale ne baisse toutefois pas les bras, car elle va orienter ses recherches vers d’autres pistes thérapeutiques afin de trouver au plus vite un traitement efficace contre le Covid-19. Cette maladie affiche de nombreuses zones très floues et il y a des questions qui sont malheureusement sans réponse. En ce qui concerne le vaccin, plusieurs laboratoires abordent la dernière ligne droite et il pourra être homologué si les derniers tests sont validés.

Par contre, il faudra être patient, car, si Olivier Véran avait envisagé la mise à disposition à la fin de l’année 2020 ou début 2021, c’est plutôt ce second scénario qui pourrait se concrétiser au vu des propos d’Emmanuel Macron la semaine dernière. Seul le vaccin nous permettra de retrouver une vie « normale » sans avoir cette épée de Damoclès au-dessus de nos têtes.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.