Coronavirus : cette fausse médecin a mis en danger la vie des français pendant le confinement, la supercherie aura duré 5 mois !

Alors que certains ne sont pas du tout du genre à plaisanter avec le coronavirus, d’autres n’hésitent pas à mettre la vie des autres en danger !

Médecins
Source : AFP

Il faut dire qu’en cette période de crise sanitaire encore inédite à ce jour, personne ne réagit de la même façon face au .

Le coronavirus a pris de court les hôpitaux français qui n’étaient pas prêts !

Tout le monde s’accorde à la dire désormais : que ce soit dans les hôpitaux, chez les médecins, ou encore dans les entreprises et même au plus haut niveau de l’état, personne n’était prêt face à l’épidémie de coronavirus qui a fait des ravages en France mais également dans le monde.

Mais bien heureusement, le premier confinement a permis à des millions de français d’être épargnés par la maladie et de ne pas être contaminés. Il faut dire que le climat social était particulièrement anxiogène lors de la première vague que nous avons connu.

L’heure n’était pas à la plaisanterie et même les humoristes et les comédiens ont été contraints d’arrêter leurs spectacles, tout comme les artistes qui se produisent sur scène lors de concerts notamment. Mais pour autant, certains n’hésitent pas à prendre des risques complètement inconsidérés comme on a pu le voir récemment dans un incident assez inédit qui s’est déroulé dans un hôpital pendant le confinement, alors que tout le monde était à la maison excepté le personnel soignant ! Mais qu’est-ce qui a bien pu motiver une personne à se rendre dans un hôpital pour réaliser une supercherie qui a trompé tout le monde pendant près de 6 mois ? Et bien les raisons que l’on entend sont parfois surprenantes et certains en ont malheureusement fait les frais…

Comment ce faux médecin a sévi dans un hôpital pendant le confinement ?

C’est un centre de santé français qu’une jeune femme de trente ans a décidé de cibler pour se faire embaucher pendant le confinement. Est-ce qu’à l’époque les établissements de santé étaient moins regardant, ayant besoin de plus de personnel pendant la crise sanitaire de la COVID-19 ? En présentant ce qui a été présenté comme de “magnifiques diplômes de La Sorbonne” comme l’a relaté l’AFP, il a peut être été compliqué pour les professionnels de santé de voir que l’histoire derrière cette embauche n’était pas aussi rose qu’elle n’y paraissait.

Embauchée pendant le confinement à Montceau-les-Mines, la prétendue médecin avait alors présenté de faux diplômes par voie numérique. Approuvée à l’époque par l’ordre des médecins, ces derniers ont décidé après s’être rendu compte du mensonge qu’il était indispensable de porter plainte contre la principale concernée. Comme l’a rapporté à l’AFP un médecin de l’établissement, un des patients suivi par la fausse médecin était d’ailleurs en réanimation : les conséquences auraient alors pu être dramatiques !

Mais fort heureusement, la supercherie n’aura duré que quelques mois avant que la jeune femme ne soit démasquée aux yeux de tous. Lors de son entretien pendant le confinement, rien n’a attiré l’attention concernant l’authenticité de ses diplômes et de ses facultés de médecin. Ce n’est qu’après avoir vu passer une alerte de l’ARS (Agence Régionale de Santé) que l’hôpital aurait fait le rapprochement. En effet, un signalement a été rapporté concernant une jeune femme se faisant passer pour une infirmière dans la région alors qu’elle n’était pas diplômée. Le nom de famille de la fausse infirmière étant alors inscrit, le personnel de l’hôpital a pu rapidement faire le lien avec la jeune femme embauchée récemment quelques mois plus tôt. Espérons que les victimes n’ont pas été trop nombreuses…

 


Frédéric Ozart

Frédéric Ozart

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.