Pandémie du coronavirus : l’essentiel à retenir à ce jour !

La propagation du Covid-19 est d’une particularité remarquable. L’on ne se souvient pas qu’une maladie s’est répandue dans plus d’une centaine de pays en quelques mois. Il est donc important d’avoir un maximum d’informations pour contribuer à l’éradication de ce fléau.

Femme masquée à l'ère du Covid-19

Historiques et faits marquants

L’histoire débute en décembre 2019, lorsqu’une épidémie de pneumonie se déclenche en Chine, dans la province d’Hubei et plus précisément dans la ville de Wuhan. L’agent responsable reste inconnu. C’est à partir du 9 janvier qu’un nouveau virus de la famille des est découvert. Il fut d’abord nommé 2019-nCoV. Ce virus est le germe pathogène de l’épidémie que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelée Covid-19.

Cette maladie se propage à une vitesse exponentielle. Le 11 mars 2020, cette situation a conduit l’OMS à déclarer que « le Covid-19 peut être qualifié de pandémie ». Selon les chiffres publiés le 20 mars 2020, le nombre de cas confirmés de cette pathologie à travers le monde est de 266 073 avec un nombre de décès qui est de 11 184. Il faut rappeler que les cas confirmés sont présents dans au moins 144 pays différents et repartis dans les 5 continents.

Mode de transmission de la maladie

Le Covid-19 est une zoonose, c’est-à-dire une maladie transmise par les animaux. Le réservoir du SARS-COV-2 est la chauve-souris. Cependant, la contamination directe entre ce mammifère et l’homme serait impossible. Il existerait donc un hôte intermédiaire entre les deux qui n’est pas encore identifié. Pointé du doigt par certains scientifiques, le pangolin n’est pas l’agent vecteur du virus en l’absence de preuves formelles.

La phase d’incubation et des symptômes

Il s’agit de la période de temps qui va de la contamination d’un individu jusqu’à l’apparition des symptômes. En ce qui concerne le Covid-19, l’intervalle s’étend entre 2 à 12 jours. C’est cette durée qui justifie la période de confinement de 14 jours chez les cas suspects. Le malade peut afficher des symptômes primaires comme la migraine, les douleurs musculaires, la fatigue. Au deuxième stade, la fièvre et les problèmes respiratoires se manifestent. Ils surviennent généralement 2 à 3 jours après l’avènement des signes primaires.

La dernière étape de la phase symptomatique est la phase d’état. C’est au cours de celle-ci que le sujet contaminé fait effectivement l’expérience de la maladie. Il observe alors une présence simultanée de plusieurs signes à savoir la fièvre, la toux, les douleurs thoraciques et les problèmes respiratoires qui sont liés à une pneumonie affectant les deux poumons. Il faut remarquer qu’il existe des cas dits asymptomatiques. Il s’agit de patients chez lesquels on perçoit peu ou pas de symptômes manifestes.

Lutte contre le Covid-19

Il n’existe aucun vaccin connu à l’heure actuelle. La prévention reste donc l’arme la plus efficace pour repousser la maladie. De nombreuses mesures sanitaires ont été prescrites par l’OMS ainsi que le confinement appuyé par plusieurs gouvernements du monde entier. Voici des comportements à adopter pour prévenir au mieux le coronavirus.

  • Se laver régulièrement les mains avec de l’eau coulante et du savon ou avec une solution hydroalcoolique
  • Éternuer ou tousser dans le creux du coude ou dans un mouchoir à usage unique
  • Éviter les salutations en serrant les mains ainsi que les embrassades
  • Maintenir une distance d’au moins 1,5 m avec son interlocuteur.
  • Éviter les sorties non indispensables
  • Éviter tout regroupement de personnes

Les mesures ainsi recommandées sont des moyens efficaces pour endiguer la maladie.

La sortie de crise en perspective ?

La Chine semble avoir contenu la pandémie, puisque le pays enregistre un net recul du nombre de contaminations et de décès. Des travaux sont en cours pour développer un outil de dépistage expéditif et naturellement un vaccin contre la maladie. Il est impossible de prédire l’avenir, car le Covid-19 continue à se propager dans plusieurs pays pourtant épargnés au début de l’épidémie.

Les conséquences économiques et sociales notamment sont manifestes. On note un ralentissement de l’économie mondiale et un changement d’habitude pour s’adapter au nouveau contexte. L’espoir étant toujours d’actualité, les hommes devront agir de façon responsable pour triompher du nouveau coronavirus.


Avatar

Hugo Moratus

Passionné depuis mon plus jeune âge par le web, j'ai passé un bac L avant de me tourner vers la rédaction. Aujourd'hui, j'essaye de lier ces deux passions !