Coronavirus : des chercheurs seraient inquiets pour votre santé mentale à cause de ces cauchemars

Lorsque la crise sanitaire a commencé il y a quelques semaines, les Français ont été chamboulés à cause de ce coronavirus.

stress
Source : capture Pixabay

Les chercheurs ont pu constater que le Covid-19 était au coeur de nombreux cauchemars. Cela montre que la situation provoque de réels chamboulements au niveau de votre organisme et c’est notamment le cas pour le stress. Une équipe de chercheurs du Sleep & Mind Research Group qui travaille à l’université d’Helsinki a tenté d’en apprendre un peu plus sur les conséquences de cette pandémie. Les études montrent que les cauchemars ont tendance à augmenter.

Le a provoqué une hausse considérable du stress

Si vous n’étiez pas stressé auparavant, cela est désormais différent. En effet, l’étude qui a été partagée dans Frontiers in Psychology montre que près de 56 % des personnes sondées sont désormais stressées, ce qui n’était pas forcément le cas auparavant. 18 % d’entre elles se disent même beaucoup plus stressées à cause du coronavirus.

  • 28 % des sondés se réveillent au cours de la nuit à cause d’un cauchemar.
  • 26 % ont précisé qu’ils faisaient beaucoup plus de cauchemars qu’autrefois.
  • Les chercheurs ont tenté d’en savoir plus sur ces mauvais rêves et les personnes sondées ont parlé du non-respect des distances sociales.

Les personnes stressées auraient tendance à rêver de scènes autrefois « autorisées » comme des scènes de câlin ou encore des poignées de mains. Elles se réveillent ensuite brusquement et elles sont frappées de plein fouet par une hausse du stress. Les personnes qui ont participé à cette étude ont également évoqué la crainte de contaminer un proche ou de se retrouver dans des transports en commun surpeuplés, la mort d’une personne de leur famille… Les cauchemars ne sont pas à prendre à la légère, car il faut savoir qu’ils sont le fruit d’un stress particulièrement important.

Le coronavirus et le stress post-traumatique

Généralement, nous avons tendance à parler de ce stress après un évènement dramatique. Par exemple, les militaires qui ont été au coeur des scènes de guerre ont souvent des symptômes liés à un stress post-traumatique, c’est également le cas pour les personnes victimes d’attentats. Souvenez-vous, lors des attaques du Bataclan, par exemple, certains professionnels de la santé avaient évoqué ce syndrome du stress post-traumatique. Le coronavirus pourrait donc entraîner ce dernier et cela se traduirait par une hausse des cauchemars.

Les chercheurs sont toutefois inquiets pour la santé mentale des personnes, car une augmentation du stress, des cauchemars et des troubles liés au sommeil peuvent avoir des répercussions conséquentes sur le long terme. Même si toutefois, la pandémie venait à se terminer, certains pourraient conserver des « séquelles » à cause de ce stress, de ces situations anxiogènes et de la crainte de contaminer les autres.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.