Coronavirus : danger, faites attention à votre groupe sanguin ! Il peut révéler une forme violente du COVID-19 !

Alors que la crise sanitaire du coronavirus est toujours là, on apprend de plus en plus d’informations concernant cette maladie qui est un fléau dans le monde encore aujourd’hui.

Coronavirus
Source : Santé Publique France

Il faut bien avouer que depuis que le a été découvert, les scientifiques sont de plus en plus nombreux à mener des études sur cette maladie qui a fait d’ores et déjà des morts partout dans le monde, en Chine, aux Etats-Unis, mais également en France.

Malgré les gestes barrières, le coronavirus est toujours là et nous devons lutter contre lui !

Et si aujourd’hui les gestes barrières ou le masque sont devenus petit à petit des opérations presque anodines pour nous tous, cela n’empêche malheureusement pas la maladie de prendre du terrain et notamment chez les jeunes qui sont visés, étant souvent moins prévoyants.

De nombreux chercheurs et scientifiques découvrent tous les jours de nouvelles informations sur ce virus, et le moins que l’on puisse dire c’est que certaines sont parfois très surprenantes. En effet, c’est aujourd’hui 2 études qui auraient récemment montré que certains patients atteints du coronavirus et ayant un certain groupe sanguin avaient plus de chance de développer des difficultés avec cette maladie s’ils en deviennent malades.

Les patients du groupe sanguin O ont moins de risque de souffrir du coronavirus !

C’est une annonce qui risque de faire beaucoup de bruit dans le domaine de la santé mais aussi pour tout le grand public. En effet, on a pu voir deux études publiées à la mi-octobre 2020 concernant la correspondance entre le groupe sanguin des patients et la sévérité de la forme de la maladie. Publiées dans la revue très sérieuse Blood Advances, ces dernières affirment que les patients qui ont le groupe sanguin O ont bien moins de chance de tomber malade, mais encore plus fort, ils risquent de développer moins de complications graves de la maladie. Mais alors même que de nombreux français ne savent pas aujourd’hui de mémoire quels est leur groupe sanguin exact, on imagine que cela risquerait de changer dans les prochaines semaines !

En effet, une étude a tout d’abord travaillé sur plus de 473 000 personnes danoises qui ont été atteintes du coronavirus, et ont comparé ces données à plus de 2 millions de personnes de la population. C’est alors qu’ils ont pu constater que le pourcentage des personnes ayant le groupe sanguin O était beaucoup plus faible par rapport aux groupes A, B, et B. Cette première étude pourrait démontrer que le groupe sanguin O est favorisé par rapport aux autres. Par ailleurs, l’étude montre un taux d’infection assez similaire chez les autres groupes sanguins. La seconde étude a quant à elle été faite sur 95 personnes atteints très violemment par le coronavirus et hospitalisés. On a pu constater que les patients des groupes sanguins A et AB avaient plus souvent besoin de ventilation mécanique.

View this post on Instagram

Le saviez-vous ? Selon différentes études, les personnes du groupe sanguin O auraient 33% de risques de moins d'être contaminées par le coronavirus que les groupes AB et B. Le groupe A étant le plus à risque (+ 20%). Un constat étonnant qui s'expliquerait par la présence d'anticorps naturels chez les "O". Ceci dit, quel que soit notre groupe sanguin, et sans céder à la panique, respectons les gestes barrière (masque 'sur' le nez, c'est là que le virus est le + présent) pour s'en débarrasser le plus vite possible ! Prenez soin de vous ! 😘🙏✨ . . . #lesaviezvous #infodujour #coronavirus #coronavirusfrance #virus #covid19 #covid19france #groupesanguin #groupeo #groupea #groupeb #groupeab #etudesscientifiques #gestesbarriere #masquesurlenez #information #informationcoronavirus #coronavirusinfo #masque #sortezmasque #jamaissansmonmasque #prenezsoindevous

A post shared by Isabelle | Journaliste~Artiste (@isabellelayer) on

Globalement, il ne faut pas prendre pour argent comptant ces deux études qui concernent deux pays en particulier et qui peuvent s’expliquer par d’autres facteurs que celui du coronavirus. Les chercheurs ont aussi constaté dans leurs pays respectifs que le temps passé à l’hôpital était aussi plus nombreux chez les patients des autres groupes sanguin.

Bien que cela n’ait pas encore été le cas, il serait très intéressant de réaliser une étude similaire dans d’autres pays comme par exemple la France, afin de constater si l’étude se confirme on ne concerne que certains pays. En attendant, les études sur le coronavirus continuent et les scientifiques sont toujours dans l’attente de futurs résultats sur le COVID19.


Frédéric Ozart

Frédéric Ozart

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.