Comment se débarrasser définitivement des allergies saisonnières ? Découvrez nos astuces !

Vous redoutez le début du printemps chaque année de peur de voir votre nez couler et vos yeux s’irriter ? Pas de panique, nous avons des solutions pour vous !

Allergies
Source : Instagram (@voshuiles)

 

Bien que la pollen soit totalement inoffensif pour l’être humain, certains systèmes immunitaires le voient comme une menace. Le pollen est en effet considéré comme dangereux par notre organisme qui se met donc à produire des anticorps pour se défendre (de rien, du coup). On parle de rhinite saisonnière lorsque le corps se met à se défendre contre ce présumé ennemi extérieur qui se retrouve en masse dans les air sitôt que le printemps pointe le bout de son nez et que les fleurs et autres plantes renaissent après la fraîcheur et les gelées de l’hiver, grâce aux insectes qui les butinent.

View this post on Instagram

Wir begrüßen den Herbst und verabschieden uns von der Allergiehochzeit. Auch wenn die heftigen Allergiemonate schon rum sind, sollte man die Zeit bis März nutzen und sich einer Immunisierung unterziehen. In den Herbst-Wintermonaten ist die beste Zeit, sich gegen seine Allergie zu wappnen. Ihr könnt in euch in unserer Praxis auf eure Allergie testen lassen und davon ausgehend entwickeln wir mit unseren Patient*innen einen Therapieplan. Ziel unserer Behandlung ist dabei ein nahezu beschwerdefreies Leben sicherzustellen, das nicht durch Allergiereaktionen beeinträchtigt wird. Gerne informieren wir euch dazu in einem unverbindlichen Beratungsgespräch. Ihr erreicht uns unter 0211-17520830 oder info@hautarzt-dr-chen.de #düsseldorf #allergie #frühling #spring #hautpflege #selflove #care #allergiker #heuschnupfen #allergietest #hautarztdrchen #drchen #gräser #pollen #pollenflug #pollenallergie #flowers #nature #dermatologie #düsseldorf #privatehautarztpraxisdrchen #green #allergiehilfe

A post shared by Hautarztpraxis Dr. Chen (@hautarztpraxisdr.chen) on

Quels sont les symptômes de la rhinite saisonnière ?

Si vous êtes allergique au pollen, vous vous reconnaîtrez très certainement dans ces symptômes qui font partis de votre quotidien dès que les beaux jours arrivent. Cela commence généralement par un écoulement au niveau nez avec des sécrétions clairs, le nez qui se bouche soudainement, des démangeaisons à ce niveau, mais également au niveau de la gorge, du palais et des oreilles. Évidemment, nous ne pouvons pas oublier ces éternuements nombreux, successifs, qui peuvent facilement atteindre le joli chiffre de 15 (ce qui est très agaçant quand cela vous arrive). Enfin, les yeux sont également touchés avec des symptômes proches de la conjonctivite : des démangeaisons, des larmes, des paupières gonflées… Bref, si vous avez chaque année ce genre de symptômes à la même époque, ne cherchez pas plus loin : vous êtes officiellement allergiques.

La grosse différence avec le rhume, maladie avec laquelle les allergies partagent de nombreux points communs ? Sa durée. Le rhum ne dure qu’une semaine (en moyenne) et s’en va aussi vite qu’il est arrivé. Les allergies de leurs côtés reviennent chaque année à la même période, et peuvent s’écrire dans le temps – tant que le pollen est encore présent dans l’air.

Les réflexes à adopter !

Sachez tout d’abord que vous pouvez limiter votre allergie très simplement, en commençant par limiter votre exposition à l’allergène – même si on sait que le pollen est présent en masse et qu’il est difficile de s’en éloigner. Même si la chaleur arrive et qu’il est toujours très agréable, n’aérez pas votre domicile. Le pollen restera gentiment dehors. Aérez seulement la nuit, ou lorsqu’il pleut. De la même manière, ne faites pas sécher votre linge à l’extérieur et sortez de chez vous en fin d’après-midi. Lorsque vous rentrez chez vous, prenez directement une douche (en vous mouillant bien les cheveux) et mettez vos vêtement au sale. 

Comme vous êtes de plus de plus nombreux à vous tourner vers la médecine alternative et naturelle, sachez qu’il existe des moyens de soulager d’autant plus vos allergies. En infusion, l’ortie sera très efficace pour aider votre nez à moins couler. Et comme un avantage n’arrive jamais seul, sachez que cette plante est aussi un allié beauté indispensable. Pensez ortie pour avoir une peau sublime, débarrassée de ses impuretés et toxines. Pour dégager les voies respiratoires tournez vous vers le thym séché. Du côté des huiles essentielles, la menthe poivrée est privilégiée. Mais vous pouvez demander conseils à votre pharmacien qui saura vous éclairer au mieux en fonction de vos symptômes et de leur gravité. Utilisé en prévention, l’homéopathie a également fait ses preuves.

Les anti-histaminiques : la solution que vous connaissez

Si vous souffrez d’allergies, alors les anti-histaminiques sont surement vos meilleurs amis. Si les solutions proposées ci-dessus ne sont pas efficaces sur votre corps, alors ces médicaments seront un excellent moyen pour vous faire sentir mieux. Ils sont en effet redoutable pour lutter contre les éternuements, les démangeaisons et le nez qui coule. Si vos symptômes sont graves, votre pharmacien pourra vous tourner vers des corticoïdes nasaux, très efficaces. Et surtout, pensez aux sprays à l’eau de mer. Vous vous sentirez un peu en vacances, et cela vous sera très utile pour nettoyez les fosses nasales. Votre allergie ne disparaîtra pas, mais vous la vivrez beaucoup mieux.

Vous êtes désormais prêts pour le printemps 2021 avec toutes ses astuces. Sachez que les allergies peuvent arriver d’un coup, et peu importe votre âge. De la même manière, vous pouvez énormément souffrir du pollen une année pour le tolérer facilement l’année suivante. Ce n’est pas une fatalité, ne désespérez pas.

 

 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.