L'actu Live

Tout savoir sur l’accouchement par voie basse

Consulter Masquer le sommaire

La grossesse est souvent accompagnée par de nombreuses questions concernant l’état du bébé. Ceci dit, la plus grande question reste celle relative à l’accouchement. C’est en effet, la partie qui angoisse le plus les futures mamans. Naturellement, elle commence dès la fin de la grossesse à se renseigner sur les méthodes d’accouchement. L’accouchement par voie basse ou l‘accouchement naturel est l’une des options non chirurgicales des mamans. Si vous voulez en savoir plus, voici tout ce que vous devez savoir sur ce type d’accouchement.

Combien de temps dure un accouchement par voie basse ?

La durée de l’accouchement va dépendre du corps de la maman, et des circonstances de l’accouchement. En effet, l’accouchement par voie basse dépend principalement de la durée de dilatation du col, qui varie d’une femme à une autre. Ainsi, il n’y a pas réellement de durée standard d’accouchement par voie basse. Ceci dit, il faut s’attendre à ce que cela prenne plusieurs heures. Ce n’est pas vraiment l’accouchement qui prend plus de temps, mais le processus de dilatation. S’il s’agit d’une première grossesse, l’accouchement va prendre plus de temps, et compter environ 8 heures de travail. Si la femme a eu des grossesses au préalable, la durée de la dilatation et de l’accouchement va être deux fois moins importante. Notez par contre, qu’il ne s’agit pas d’un temps standard, car quelques bébés peuvent naître en plus de 10 heures, tandis que d’autres en quelques heures seulement.

Les étapes de préparation d’un accouchement par voie basse

La préparation à l’accouchement par voie basse, se fait en 3 étapes. La femme commence à effectuer, ce que l’on appelle le travail, après un déclenchement naturel ou artificiel. En effet, il se peut que la femme n’ait pas de contractions déclenchées, ni un col qui se dilate. Dans ce cas-là, les médecins vont avoir recours à un déclencheur artificiel, afin de commencer les 3 étapes de travail.

Le travail latent

Cette première étape peut durer des heures entières. La mère commence à ressentir de fortes contractions chaque 5 minutes ou chaque 15 minutes. Les contractions sont courtes au début, et durent en moyenne 1 minute. Elles vont ensuite être plus longues et peuvent durer 90 secondes. Le col de la femme est fermé, mais elle peut perdre les eaux à ce stade-là. Elle peut donc soit rester chez elle, et surveiller ses contractions, ce qui est recommandé, soit se rendre au service de maternité.

Le travail actif

Cette étape d’accouchement commence lorsque le col de l’utérus est dilaté de 5 à 6 cm. À ce moment-là, les contractions sont plus régulières et plus intenses, et la femme va ressentir de fortes contractions, chaque 5 ou 3 minutes. C’est généralement après cela, que la mère se rend aux urgences.

Le travail passif

Le col de la mère est assez dilaté et atteint 10 cm de dilatation. Le travail passif dure moins longtemps que les autres, et se fait en moyenne en moins d’une heure. C’est à ce moment-là que commence l’accouchement par voie basse, et la mère commence à pousser le bébé.

Comment se déroule l’accouchement par voie basse ?

Après le travail, la mère va commencer le processus d’accouchement qui a lieu en quelques étapes :

  • La naissance du bébé ou la délivrance ;
  • L’expulsion du placenta ;
  • Le post-partum.

La délivrance commence juste après le travail, et la mère commence à pousser. La naissance se fait en moyenne en 30 minutes. Le cordon ombilical est ensuite coupé pour passer à l’expulsion du placenta, qui dure entre 20 à 30 minutes. La dernière étape de l’accouchement est la prise de contact entre la mère et l’enfant, pour créer un premier lien physique entre les deux.

Vous êtes ici : Accueil » Santé » Tout savoir sur l’accouchement par voie basse

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour profiter du meilleur de l'actualité people & télé-réalité au quotidien !

Sera utilisé conformément à notre politique de confidentialité