Sibeth Ndiaye claque la porte du gouvernement, pourquoi a-t-elle fait ce choix ?

Vous avez pu découvrir les ministres qui viennent composer le gouvernement de Jean Castex, mais il manque Sibeth Ndiaye. Elle a voulu quitter l’Élysée.

Sibeth Ndiaye
Source : capture YouTube

Ce lundi soir aux alentours de 19 heures, les surprises ont été de taille pour ce nouveau gouvernement. Jean Castex a fait des propositions au chef de l’État et a accepté la venue de plusieurs personnalités. Deux surprises étaient au rendez-vous avec notamment Moretti qui se retrouve au ministère de la Justice ou encore Roselyne Bachelot qui s’offre le ministère de la Culture. Elle arrive donc dans le gouvernement de Macron alors qu’elle était déjà à l’Élysée sous Sarkozy et Chirac.

ne voulait plus être au gouvernement

Ces dernières semaines, Sibeth Ndiaye a été pointée du doigt notamment sur les réseaux sociaux. Lors de la polémique focalisée sur les violences policières, certains Français n’avaient pas forcément apprécié sa prise de parole. Nadine Morano était même montée au créneau pour fustiger la porte-parole du gouvernement. Nous sommes donc nombreux à nous questionner sur son départ. Sibeth Ndiaye a-t-elle claqué la porte sur la demande d’Emmanuel Macron ? A-t-elle décidé de partir d’elle-même ? Apparemment, ce serait la seconde possibilité, car elle aurait voulu quitter ce poste qu’elle occupait depuis près d’un an.

  • Sibeth Ndiaye avait pris ses fonctions en mars 2019, mais elle est désormais remplacée par Gabriel Attal.
  • Selon les informations de BFMTV, elle aurait été sollicitée notamment pour devenir une ministre déléguée, un choix qu’elle aurait refusé.
  • L’entourage aurait alors précisé à ce journal français que Sibeth Ndiaye ne voulait pas intégrer la nouvelle équipe de Macron pour « des raisons personnelles ».

Aucune information supplémentaire n’a donc été partagée à ce sujet. Ce remaniement fait couler beaucoup d’encre ce mardi 7 juillet puisque des personnalités ont fait leur entrée avec notamment Moretti qui est connu pour ses coups de colère. Il suffit d’écouter son discours ou d’assister à sa venue sur les plateaux de télévision pour comprendre que son poste de ministre de la Justice risque de faire du bruit. En effet, il a pendant de longues années tapé sur la justice française, il faudra alors attendre les prochaines semaines pour connaître d’éventuelles mesures qui pourraient être fortes et à la hauteur de sa personnalité.

Sibeth Ndiaye était une fidèle d’Emmanuel Macron

Il est donc surprenant que cette porte-parole ne soit plus intégrée au gouvernement puisqu’elle avait suivi le président de la République depuis le début. En effet, lorsqu’Emmanuel Macron avait entamé sa campagne afin de décrocher sa place à l’Élysée, elle était présente. Sibeth Ndiaye a essuyé de nombreuses polémiques depuis son arrivée en mars 2019. Elle prenait la succession de Benjamin Griveaux qui était à l’époque frappé de plein fouet par une enquête à cause d’une vidéo dévoilée sur le Web. Elle a donc été critiquée à maintes reprises notamment sur Twitter, certains Français demandaient même à Sibeth Ndiaye de partir.

De nombreux internautes sont donc satisfaits de la nomination de Gabriel Attal à la place de Sibeth Ndiaye qui ne sera plus porte-parole ou dans l’ombre d’Emmanuel Macron pendant les prochains mois. Il faudra notamment attendre le début de la nouvelle campagne présidentielle pour savoir si Sibeth Ndiaye reprendra une place de choix aux côtés de l’actuel chef de l’État. Sur le site de micro-blogging, les réactions sont forcément nombreuses et elles ne sont pas forcément en faveur de l’ancienne porte-parole. Son entourage n’a pas souhaité en dire davantage concernant les « raisons personnelles ». Elle quitte donc le gouvernement au même titre que Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur avait lui aussi écopé de plusieurs polémiques.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.